mercredi 6 novembre 2013

Le cercle des confidentes, tome 1 : Lady Megan

Couverture Le cercle des confidentes, tome 1 : Lady Megan 
Le cercle des confidentes, tome 1 : Lady Megan
de Jennifer McGowan
Editeur : Milan
Collection : Macadam
Broché : 430 pages
Prix : 15.20 €

Lorsque Meg Fellowes, 17 ans, voleuse et comédienne de la troupe de la Rose d’Or, est arrêtée, elle sait que la sentence va être la mort. C'est ce à quoi les voleurs sous le règne d’Élisabeth 1re d’Angleterre doivent s'attendre. Pourtant, on lui propose une alternative : accepter de faire partie d’un groupe de demoiselles d’honneur très spéciales : des espionnes. Avec ses nouvelles compagnes, Jane, Anna, Béatrice et Sophia, Meg doit protéger la couronne des intrigues de la cour. En ces temps troublés, mille complots guettent la jeune reine protestante.

  • Mon avis :
Au XVIe siècle, Megan Fellowes est une jeune fille de 17 ans. A la fois comédienne et voleuse, elle fait partie de la troupe de la Rose d'Or qui se produit un peu partout dans l'Angleterre. Pendant que certains d'entre eux sont sur les planches à faire leur représentation, d'autres se glissent discrètement parmi les spectateurs pour leur faire les bourses et les poches. Un soir Megan se fait prendre au piège, et se retrouve contrainte d'accepter de servir la reine Elisabeth d'Angleterre (fille d'Henry Tudor) en tant qu'espionne.

Megan rejoint Beatrice, Jane, Anna et Sophia en tant que demoiselle d'honneur. Elle aura plusieurs mois d'apprentissage pour perfectionner ses talents (très bonne comédienne et une mémoire incroyable) et pour en acquérir d'autres. Le règne d'Elisabeth est fragilisé par les peuples catholiques (surtout les Espagnols) qui ne voient pas la religion anglicane d'un très bon oeil (c'est le moins que l'on puisse dire). La situation politique est donc tendue, et les Confidentes sont donc tenues d'espionner les personnes se trouvant à la Cour.

Globalement, l'histoire m'a plu. Toutefois je me suis parfois ennuyée et j'ai regretté que tout cela ne soit pas plus palpitant, surtout qu'il s'agit d'espionnage. L'intrigue est présente dès le début, mais l'action est beaucoup trop longue à se mettre en place et n'intervient que tardivement dans le récit. Je n'ai pas été très emballée par les longs passages sur l'observation de la Cour. En revanche, j'ai apprécié tous les enjeux politiques et les informations historiques.
Quant aux personnages, les Confidentes sont des jeunes filles intrigantes, grâce à leurs dons exceptionnels. Dans l'ensemble je les ai toutes appréciées, et ce même si elles ont des personnalités très différentes les unes des autres. Justement, cette multiplicité m'a séduite.

En somme, mon avis est assez mitigé. Si je n'ai pas passé un désagréable moment avec « Le cercle des confidentes », je dois avouer qu'il m'a manqué quelque chose pour vraiment l'apprécier.

1 commentaire:

  1. Je l'ai dans ma PAL et j'avoue que j'ai vraiment hâte de le commencer ! :)

    RépondreSupprimer