jeudi 18 février 2016

NIL

Couverture Nil, tome 1
NIL
de Lynne Matson
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 464 pages
Prix : 17.90 €

Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

  • Mon avis :
[.Sortie aujourd'hui le 18 février 2016.]

Charley, dix-sept ans, s'évanouit sur un parking d'un centre commercial proche de chez elle, et se réveille nue comme un ver dans un désert hostile. Pendant douze jours, elle va survivre seule comme elle peut. Au douzième jour elle croise la route de Thad et Jason, habitants de la Cité avec une vingtaine d'autres personnes. Charley découvre qu'elle est en fait sur l'île de NIL, un territoire hostile, où les jeunes qui la peuplent sont arrivés ici de la même façon qu'elle. Pour repartir, elle a une année, pas plus, sinon c'est la mort assurée. Le soucis est que repartir n'est pas facile. Il faut attraper une porte, et elles apparaissent chaque jour de manière aléatoires.

Le livre pourrait se lire comme un one-shot car l'auteur nous propose une vraie fin. En effet, « NIL » pose les bases de l'univers, tout en nous offrant une vraie intrigue bien complète.
J'ai beaucoup aimé le début du roman (le côté découverte de l'île et des personnages) ainsi que la dernière partie (où l'intrigue se précise et se précipite). Toutefois, je dois bien avouer qu'au milieu du roman j'ai ressenti certaines longueurs. Ce sentiment s'est accentué à cause du fait que je n'ai pas vraiment eu d'affinités avec les personnages principaux de l'histoire et ni avec leur relation.

Malgré la jeunesse des personnages, dans l'ensemble, je les ai trouvés assez matures. Ils ont réussi à s'organiser pour survivre et font souvent preuve de sagesse et de réflexion. Il y a des éléments perturbateurs et le système n'est pas parfait (sinon il n'y aurai pas d'intérêt) mais j'ai bien aimé l'ensemble des personnages secondaires.
« NIL » m'a un peu fait penser à un mix entre « Labyrinthe » (de James Dashner), la série télévisée « Lost » et l'émission télévisée « Koh Lanta » (sans les avantages que les joueurs ont). J'ai adoré cet univers mystérieux, un peu sombre et profondément injuste. Cependant j'ai envie de chipoter et de dire que l'auteur aurait pu aller un peu plus loin et d'être moins tendre avec ses personnages ;)

Charley est une jeune femme pleine de ressources, elle tente de s'adapter à la situation au lieu de paniquer. J'ai aimé cet aspect de sa personnalité. Charley est débrouillarde et elle veut s'en sortir. En revanche, ce que j'ai moins aimé, c'est le fait qu'elle se pâme devant Thad.
Quant à Thad, c'est le beau-gosse-snowboarder un peu cliché. Pour rajouter à ce tableau, il est un leader né que tout le monde aime. Toutefois, il n'est pas méchant et se révèle être un jeune homme intelligent et prévenant. Tout comme Charley, ce que je lui reproche est son amour instantané pour l'héroïne féminine.

La relation entre Thad et Charley est vraiment trop cul-cul la praline comme on dit. Au bout de quelques jours à se fréquenter en compagnie des habitants de l'île, ils finissent par se vouer un amour éternel. Qu'ils s'apprécient et se sentent attirés l'un par l'autre, je le comprend tout à fait. Mais là, on nous fait bien comprendre que dès le premier jour, ils ont su qu'ils étaient des âmes-soeurs. Sachant qu'au final, ils passent peu de temps ensemble sur l'île (ils s'évitent un bon moment) et qu'ils ne vivent pas de folles aventures (sauf vers la fin), ça ne fait pas crédible du tout.

Pour conclure, je trouve que « NIL » est un roman non exempt de défauts, mais je dois bien avouer que j'ai passé un bon moment dans l'ensemble. De plus, l'auteur m'a vraiment intriguée sur la fin (même si c'est une vraie fin) et j'ai envie de découvrir ce qu'elle nous propose dans le deuxième tome de sa trilogie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire