mercredi 15 février 2012

Alera, le temps de la vengeance

Alera, le temps de la vengeance de Cayla Kulver.
chez les éditions du masque (MsK).

Décidée à ne pas trahir sa lignée et son pays, Alera s'est résignée à épouser Steldor, le jeune capitaine que ses parents lui destinaient. À dix-sept ans, elle règne désormais avec lui sur Hytanica, alors que le royaume traverse une crise sans précédent. Cokyri, le royaume voisin, dirigé par la redoutable grande Prêtresse, a décidé de ranimer la fureur d'une guerre éteinte dix ans plus tôt. Du haut de ses dix-sept ans, Alera doit conduire elle-même son pays vers la victoire, et tenter d'oublier ses sentiments pour Narian, le jeune hytanicain qui a rejoint le camp Cokyri. À la tête d'une guerre sanglante où elle risque sa vie à chaque instant, Alera s'efforce d'oublier Narian, que tous accusent de trahison, à commencer par Steldor, celui qu'elle doit maintenant appeler son mari.

  • Mon avis :
- Alera a dû épouser Steldor, et ils règnent ensemble sur Hytanica. Alera doit non seulement faire face à ce mariage non désiré, mais aussi à la menace des Cokyriens. En effet, la guerre est imminente. Le Grand Seigneur et Nantilam la Grande Prêtresse commencent les hostilités en s'en prenant à un membre de la famille royale. Narian, rentré en Cokyri, est accusé de trahison.

- Le temps de la vengeance est une très bonne suite. C'est un tome plus sombre que le précédent, mais tout aussi passionnant. L'histoire mêle le danger, l'amour, le drame, la politique, la trahison... Il n'y a pas beaucoup d'action pendant la première partie du récit, mais il y a tout de même un très bon rythme et ça ne m'a pas empêchée d'être scotchée !

- Les sentiments d'Alera sont mis à rude épreuve. A travers ce tome on va suivre notre héroïne dans son parcours pour devenir une vraie Reine digne de ce nom. J'ai en revanche été déçue par certaines de ses réactions. Je pense à son comportement vis à vis de Steldor (surtout au début) mais aussi face à London (vers la fin). J'avoue ne pas trop avoir compris ses choix par moments.
Steldor est le personnage qui évolue le plus dans ce deuxième tome. Si je l'ai détesté pendant une bonne partie du livre, j'ai fini par lui trouver de bons côtés. Il est loyal, courageux et protecteur ; même s'il ne le montre pas toujours de la bonne manière.
Narian m'a assurément manqué, étant donné qu'il est le grand absent de ce second tome. On parle souvent de lui, mais on le voit très peu.

- Grâce à la superbe plume de Cayla Kluver, il est facile de se perdre dans le monde d'Hytanica et dans cette guerre face à Cokyri. J'ai adoré ma lecture et j'ai hâte de découvrir ce qu'il va se passer dans le dernier tome. Surtout que la fin laisse présager de très bonnes choses ! Je ne peux que vous conseiller cette trilogie :)


2 commentaires:

  1. Je viens justement de d'avoir le 1er tome ! J'ai hâte de lire cette série :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré Alera. Faut que je lise la suite :)

    RépondreSupprimer