samedi 2 juin 2012

Azami, le coeur en deux

Azami, le coeur en deux
de Marc et Isabel Cantin
chez [-Nathan jeunesse-]
à partir de 11 ans

De Kaïdo à Paris, un voyage qui va changer la vie d'Azami.
Azami vit depuis toujours avec sa grand-mère un peu sorcière au pied du mont Kaïdo. Et voilà que son père lui propose de l'emmener en vacances à Paris ! Pour la jeune Japonaise, c'est le choc des cultures. Ses habits d'enfant sage forment un drôle de contraste avec les cheveux verts de Myo, l'adolescente qui l'accueille. En plus, Myo se montre détestable avec elle. Son petit ami Joan, en revanche, est bien charmant...

  • Mon avis :
- Azami, 14 ans, vit avec sa grand mère Obâsan dans un petit village du Japon près de Tokyo. Sa mère est décédée et elle voit peu son père, Okihiro, qui voyage souvent pour son travail. Okihiro va lui proposer de passer une dizaine de jours avec lui à Paris.

- Azami est au départ un peu perdue dans ce nouveau pays avec une culture complètement différente de la sienne. Cependant, je n'ai pas ressenti un véritable "choc des cultures" dans le livre. Les auteurs présentent surtout les Français comme des mal-élevés, tandis que les Japonais semblent meilleurs que nous. Dans le fond, ce n'est pas tout à fait faux, mais cette "diabolisation" de la France était un peu trop cliché à mon goût (et je ne me suis pas du tout reconnue dans le côté sale môme de Myo à son âge).
Azumi sera aidée par un yôkai, un esprit enfermé dans son bracelet par sa grand-mère, pour ne pas prendre les mauvaises décisions. Pourtant, cela ne va pas l'empêcher de se retrouver dans de fâcheuses situations (j'ai bien aimé le coup de l'ail !). Cette petite touche de fantastique était très agréable, et j'ai regretté qu'elle ne soit pas plus présente.

- Le personnage farfelu d'Obâsan m'a beaucoup plu, surtout ses interventions par e-mail. Même s'il est vrai qu'un tel comportement m'a paru assez peu crédible, j'ai trouvé ça sympa.
En revanche les relations entre les personnages et l'histoire en elle même sont peu approfondis. Il faut dire aussi que le livre est assez court : deux cent pages en gros caractères.
C'est pourquoi je pense que « Azami, le coeur en deux » est surtout un livre idéal pour les 11/13 ans. A mi chemin entre le manga (mais sans illustrations) et le roman.

[-Disponible le 7 juin-]


3 commentaires:

  1. On a globalement le même avis :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh ! Moi j'ai trouvé ça super, très attendrissant et léger à la fois. Clairement orienté jeunesse, mais pas mièvre pour autant.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens faudrait que j'essaie de le faire lire à mon fils, mais c'est pas gagné tout ça. ;)

    RépondreSupprimer