mardi 11 juin 2013

Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas

Couverture Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas
Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas
de Tahereh Mafi
Editeur : Michel Lafon
Broché : 373 pages
Prix :16,95 €

Je suis maudite
J’ai un don
Je suis un monstre
Je suis plus forte qu’un homme
Mon toucher est mortel
Mon toucher est pouvoir
Je veux qu’il me touche
Il ne doit pas m’approcher
Je suis leur arme
Je me vengerai

  • Mon avis :
« Ne me touche pas » est un roman young adult sympathique, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Il m'a manqué pas mal de choses pour vraiment l'apprécier.

Le début du roman commence très fort. Nous nous retrouvons avec Juliette, qui est en isolement depuis plusieurs mois et séparée de sa famille plusieurs années. Il suffit qu'elle touche quelqu'un avec sa peau pour que ce dernier souffre atrocement, jusqu'à la mort.
Juliette se considère comme un monstre et souffre de ne jamais être touchée, de ne pas être aimée, pas même pas ses parents. Jusqu'au jour où un jeune homme, Adam, partage sa cellule.

L'univers dystopique de l'auteure est très intéressant, mais assez peu exploité. Je trouve qu'au final, on reste un peu dans le flou. J'aime m'imprégner des univers dystopiques, m'imaginer dedans. Là, je n'ai pas pu le faire. On ne sait pas exactement comment le monde est devenu tel qu'il est.

Je ne me suis pas attachée aux personnages. Pourtant, il y avait matière à le faire avec le passé de Juliette et sa condition. Malheureusement je l'ai trouvée trop passive, elle subit sans cesse. J'ai attendu cette fameuse vengeance annoncée dans la quatrième de couverture, rébellion qui n'est jamais venue. Juliette aurait gagné à être un peu plus actrice de sa destinée.
Quant à sa relation avec Adam, je l'ai trouvée un peu trop facile et un peu trop mielleuse. Il en va de même avec ce personnage masculin d'ailleurs. Warner est une bonne ébauche du personnage psychopathe, mais là encore je trouve que ce n'est pas assez.

Le style de l'auteure est assez fluide, mais quelques petites choses m'ont rendu la lecture un peu désagréable. Les descriptions sont assez denses et certaines répétitions alourdissent aussi le récit (3 fois le même mot d'affilée, ou 2 fois la même phrase à la suite). C'est un style particulier auquel il faut s'habituer. Toutefois je dois avouer qu'une fois lancé, cela se lit plutôt bien.

En revanche, la fin du roman m'a beaucoup plu. Il semble que les choses se sont enfin mises en place, et cela laisse présager un bien meilleur second tome. Je me laisserai donc tentée par la suite.

Livre lu pour :

1 commentaire: