dimanche 2 août 2015

Geek girl, être ou ne pas être

Couverture Etre ou ne pas être Geek Girl 
Geek girl, être ou ne pas être
de Holly Smale
Editeur : Nathan
Broché : 168 pages
Prix : 9.95 €

Je m'appelle Harriet Manners, et je suis une andouille.
Je sais que je suis une andouille parce que je suis coincée dans un placard, que je répète en boucle "à l'aide, à l'aide, je suis coincée !" et que personne ne m'entend, et aussi parce que je vais rater mon casting (pour jouer dans Hamlet de Shakespeare) alors que j'ai promis à ma meilleure amie d'y aller. Si je ne sors pas très vite, elle va m'en vouloir à mort. Mais, d'un autre côté… je suis vraiment nulle au théâtre.
Alors, que choisiriez-vous à ma place ?
Perdre votre meilleure amie ou vous ridiculiser à vie ?

  • Mon avis :
Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une geek. Elle a peu d'amis et est plutôt impopulaire au lycée. Sa meilleure amie Natalie a un caractère à l'opposé du sien, à tel point qu'elles se sont surnommées les Pires Potes. La vie d'Harriet bascule lorsqu'elle se fait repérer par une grosse agence de mannequins pendant une séance shopping de type magasin expo. Or, les paillettes, la mode et les podiums, c'est plutôt le rêve de Natalie.

J'ai du mal à situer chronologiquement ce récit. Au début, Harriett nous dit que cela fait 3 mois qu'elle est mannequin. Or, au début du 2e tome, cela fait 6 mois. Je dirais donc que ce roman est à lire entre le tome 1 et le tome 2, bien qu'il soit catalogué comme un tome 2.5 sur Goodreads.

La meilleure amie d'Harriet veut auditionner pour une pièce de théâtre (Hamlet) au lycée. Pour se donner du courage, Natalie demande à Harriet de passer les auditions avec elle. Au final, elles sont toutes les deux prises dans la pièce. Parallèlement à cette histoire, nous suivons Harriet à travers un tout nouveau shooting mode.

J'avais moyennement accroché avec le premier tome, mais le second opus de la saga avait été une bonne surprise. J'ai donc commencé cette lecture plutôt enthousiaste. Si ce hors-série est divertissant, je pense qu'il n'est pas indispensable. En effet, la trame de l'histoire ressemble beaucoup aux précédents tomes. Au final, on a l'impression que l'héroïne n'évolue pas, c'est dommage.
De plus, j'ai ressenti exactement les mêmes sentiments pour les personnages de la saga. Quelque part, eux aussi n'évoluent pas, ne changent pas, et j'ai l'impression que l'auteur use et abuse de mêmes évènements/situations.
En outre, certaines situations ne sont vraiment pas crédibles. Je pense surtout à Alexia, qui persiste dans sa bêtise (et tout le monde la suit en plus !), et aussi les situations où Harriet se ridiculise (à ce niveau là ce n'est plus être gaffeuse ni poissarde, il faut vraiment le faire exprès, ou être bête).

En conclusion, si « Être ou ne pas être » m'a parfois fait sourire, je dois avouer que je pense que la saga tourne en rond. Ce hors-série est sans surprises et n'apporte pas grand chose par rapport à la série. Par conséquent, j'ai un peu peur d'entamer ma lecture du troisième tome...

1 commentaire: