lundi 22 février 2016

Audrey retrouvée

Couverture Audrey retrouvée 
Audrey retrouvée
de Sophie Kinsella
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 299 pages
Prix : 17.50 €

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c’était avant. 

Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir le monde d’un nouvel œil : celui de la caméra.

Avant que Linus, un copain de son frère, débarque dans sa vie. Avec son grand sourire et ses messages marrants, il pousse Audrey à sortir. Bon ! Le Starbucks du coin, c’est un début. Et soudain, avec Linus à ses côtés, retrouver le chemin du monde extérieur semble possible…

  • Mon avis :
[.Livre à paraître le 3 mars 2016.]

Suite à un évènement traumatisant en milieu scolaire (harcèlement ?), Audrey, quatorze ans, vit recluse chez elle depuis plusieurs semaines. Elle souffre de phobie sociale, d'anxiété et d'épisodes dépressifs. Audrey est même incapable de regarder les gens dans les yeux (y compris sa famille) et se cache derrière des lunettes de soleil. La vie d'Audrey va progressivement changer suite à un exercice donné par sa psychologue. Elle doit filmer la vie de sa famille, pour voir le mondre autrement que derrière des lunettes de soleil. C'est alors qu'elle fait la connaissance de Linus, un ami de son frère.

L'histoire d'Audrey est vraiment touchante. Je me suis attachée à elle et j'ai adoré la suivre vers la voie de la guérison. Audrey trouve en elle la force de devenir meilleure au contact de Linus. Le jeune garçon essaye de la comprendre et de l'accompagner dans sa guérison, et peu à peu il gagne sa confiance. Même si cette fameuse guérison a été trop vite pour moi, je trouve que c'est une très jolie histoire.
On ne sait pas exactement ce qui s'est passé dans la vie d'Audrey, quel a été le déclencheur de tout ce mal. On se doute qu'il s'agit de harcèlement mais on n'en sait pas plus. Quelque part, je trouve ça dommage, même si je comprends que l'auteur ai plutôt voulu se concentrer sur la guérison plutôt que sur le mal qui a provoqué la détresse d'Audrey.
On ne sait pas beaucoup de choses sur Linus puisque l'histoire se concentre sur Audrey, mais c'est un personnage courageux et mature pour son âge. Il n'est pas LA solution, mais il donne à notre héroïne l'envie de s'en sortir. En somme, Linus est un "support", un "instrument", pour permettre à Audrey d'aller de l'avant. Notre héroïne fait son chemin elle-même, ce n'est pas une guérison miraculeuse grâce à un mec, et ça, j'ai vraiment apprécié.

Les parents d'Audrey sont "trop loufoques pour être vrai" et c'est dommage. Ce genre de parents complètement déconnectés de la réalité et de la vie de leurs enfants existent, mais là le "concept" est poussé à son paroxysme. La mère est hystérique une bonne partie du roman. Quant au père, il est totalement démissionnaire. Il est présent mais ne sert à rien, il est incapable de prendre des décisions.

En conclusion, j'ai passé un bon moment avec « Audrey retrouvée », même si ce roman n'a pas été un coup de coeur à cause des petits défauts que j'ai pu souligner. C'est un récit touchant avec une héroïne attachante.

2 commentaires:

  1. Bizarrement, il ne me tentait pas plus que ça jusque là (la couverture que je trouve bof + je ne suis pas une grande fan de l'auteure) mais en lisant ta chronique, ça me motive un peu plus déjà ! Et je trouve intéressant que le problème de départ ne soit pas explicitement décrit, ça permet à plus de monde de s'identifier éventuellement, et vu la cible adolescente, c'est pas mal.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore cette auteure je pense que ce livre pourra me plaire :)

    RépondreSupprimer