dimanche 28 août 2016

L'invocateur, tome 1 : Novice

L'invocateur, tome 1 : Novice
de Taran Matharu
Editeur : Hachette
Broché : 346 pages
Prix : 18 €

Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire. Jusqu'au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d'invoquer les démons. Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, Fletcher trouve refuge à l'Académie Vocans, sous l'aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie et la maîtrise d'Ignatius, ce petit démon qu'il a invoqué par erreur, et avec lequel il se lie d'une amitié sans faille. Mais l'apprentissage est rude et la concurrence mortelle : seuls les élèves les plus talentueux deviendront mages-guerriers et dirigeront les armées d'Hominum afin de défendre les frontières sud du pays, où les Orques tentent de faire basculer l'Empire dans le chaos.

  • Mon avis :
Lors de la foire de son village, Fletcher fait la connaissance d'un vieux soldat propriétaire d'un livre d'Invocateur. Sa vie bascule lorsque Fletcher invoque un démon par inadvertance et qu'il accusé d'un crime qu'il n'a pas commis. Notre héros est contraint de fuir. Pendant sa fuite il va tomber sur le capitaine Arcturus qui le conduira à l'Académie Vocans où l'on y enseigne la magie et la maîtrise des démons. Les invocateurs y sont transformés en mages-guerriers, afin de rejoindre les rangs de l'armée dans la guerre contre les Orques.

Les évènements s'enchaînent à bon rythme grâce à une plume fluide et des chapitres courts. Fletcher est un héros agréable à suivre, tout comme ses amis. J'ai été vraiment passionnée par la première moitié du roman. Toutefois, une fois l'intrigue installée à l'Académie, j'ai ressenti un gros coup de mou. L'histoire s'enlise un peu et n'avance pas vraiment. Heureusement que vers la fin, les choses bougent un peu plus de nouveau.

L'univers est plutôt classique en littérature fantasy, avec des orques, des elfes, des nains, des humains (non, nous ne sommes pas en Terre du Milieu). Au final, je trouve que ce premier roman détient tous les codes du livre de fantasy young-adult : un héros qui ne "paye pas de mine" mais qui se révèle exceptionnel, différentes créatures, de la magie, une intrigue sur fond de guerre.
Quelques aspects sur livre m'ont rappelé Harry Potter (des créatures serviles comme Dobby, un professeur qui ressemble étrangement à Rogue au niveau du caractère) ainsi que Le seigneur des anneaux (surtout par rapport aux différentes créatures qui peuplent le récit) ou encore les Pokémon (dans le fait d'attraper des démons pour qu'ils combattent). Toutefois, je tiens à préciser que ce n'est pas la même chose au niveau de l'intrigue.

Fletcher est un héros attachant, loyal, déterminé, courageux, débrouillard. Il garde ses convictions jusqu'au bout et ne se fait pas mener par le bout du nez. Il a ses propres opinions et tant pis si cela ne plaît pas. J'ai eu un petit soupçon de regret à propos du fait que Fletcher un peu trop parfait, mais je pardonne à l'auteur, car c'est vraiment un personnage auquel on s'attache.

En conclusion, « Novice » est un premier tome sympathique qui pose les bases d'une saga prometteuse, bien que classique. J'ai passé un bon moment avec Fletcher et ses acolytes et je serai ravie de les retrouver dans le deuxième tome.

1 commentaire:

  1. Il m'a l'air pas mal ce livre ! A voir. J'attendrais peut être d'avoir plus d'avis avant de me décider ^^

    RépondreSupprimer