dimanche 13 novembre 2016

Le garçon d'honneur

Couverture Mariage (en douce) à l'italienne / Le garçon d'honneur
Le garçon d'honneur
de Meg Cabot
Editeur : Hachette
Broché : 312 pages
Prix : 15.90 €

Que feriez-vous si votre meilleure amie partait se marier en douce en Italie ?
Et si vous décidiez de tenir le livre de bord de cette fugue romantique alors que le témoin de son futur mari est un journaliste prétentieux, égoïste et, par-dessus le marché, opposé à cette union ?
Si vous deviez faire avec lui le voyage jusqu'à un village isolé des Marches ?
Que, cerise sur le gâteau, vous étiez contrainte et forcée de passer les quelques jours précédant la noce avec cet insupportable snobinard terrorisé à la vue d'un chat ?

  • Mon avis :
Je me suis lancée un peu par hasard dans ma lecture de « Le garçon d'honneur ». En effet, c'était un roman imprévu, mais je pensais lire un roman sans prise de tête, frais, drôle, une belle comédie romantique quoi ! Malheureusement, je n'ai pas vraiment apprécié ma lecture.

Jane, trente ans, dessinatrice humoristique, est la meilleure amie de Kate. Celle-ci a décidé de se marier en cachette avec Mark, en Italie. Jane sera sa demoiselle d'honneur et va passer une semaine en Europe : le rêve. Sauf que sa rencontre avec Cal, le témoin de Mark, va un peu lui gâcher ses "vacances". Cal ne croit pas au mariage, c'est un journaliste imbu de lui-même, bref, il tape sur le système de Jane. Pourtant, ils vont finir par se rapprocher.

Le format de ce roman est assez spécial. En effet, il n'y a pas vraiment de narration à proprement parler, on se retrouve avec des échanges de SMS, des e-mails, des journaux de bord, des tickets de courses, des menus... Je trouve ça un peu fourre-tout et surtout, très impersonnel.
C'est surtout pour cela, je pense, que le manque d'émotions se fait cruellement sentir. Un comble quand on lit une romance ! J'ai eu envie de m'attacher à Jane et à Cal, mais je n'ai pas réussi.
Il en va de même pour les personnages secondaires, qui sont assez nombreux. On n'apprend pas vraiment à les connaître, ils interviennent juste à travers des e-mails.

Pour moi, cette forme fourre-tout de narration manque de fluidité. L'intrigue ne m'a pas transportée, et les relations entre les personnages sont comme robotisées. Je n'ai pas vu les personnages (principaux ou secondaires) tisser des liens, ils se parlent tous par écrans interposés, c'est triste. On a quelques dialogues retranscrits, mais ce n'est pas aussi spontané qu'un roman classique avec un vrai narrateur (ou même plusieurs) et une histoire qui défile sous nos yeux comme un film.

En conclusion, « Le garçon d'honneur » est une comédie romantique avec laquelle je n'ai pas accroché. C'est un roman que j'ai trouvé bien trop léger, y compris concernant les relations entre les personnages (ce qui est quand même important en romance contemporaine). C'est vraiment dommage, car l'idée de départ était, à mon sens, prometteuse. 
J'ai ressenti la même chose avec plusieurs romans de l'auteur, je pense donc que la plume de Meg Cabot n'est tout simplement pas faite pour moi ;)



Cette lecture fait partie du Challenge Mystère organisé par Froggy :)

 http://frogzine.weebly.com/uploads/9/7/9/6/9796117/864178_orig.png

2 commentaires:

  1. Je n'ai encore jamais lu du Meg Cabot et tu ne me donnes pas envie de la découvrir ^^

    RépondreSupprimer
  2. Dho... Dommage! Mais comme on dit, on ne peut pas aimer tous les auteurs ni tous les romans!

    RépondreSupprimer