mardi 6 juin 2017

Losing hope

Couverture Hopeless, tome 2 : Losing hope 
Hopeless, tome 2 : Losing hope
de Colleen Hoover
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 416 pages

Hopeless du point de vue de Holder.
À six ans, Dean Holder a assisté impuissant à l’enlèvement de sa voisine, la petite Hope.
Dix ans plus tard, c’est sa soeur jumelle, Less, qu’il a perdue brusquement.
Aujourd’hui, après une année difficile, il s’apprête à abandonner ses études. Mais une rencontre imprévue bouleverse ses plans : au premier regard, Sky le désarme et lui rappelle cruellement Hope. Pour passer plus de temps avec elle et tenter de percer son mystère, Holder décide de réintégrer le lycée…

  • Mon avis :
« Hopeless » est un roman qui, lorsque je l'ai lu, m'a serré le cœur à plusieurs reprises. C'est donc tout naturellement que j'ai voulu lire « Losing Hope », écrit du point de vue de Holder. Toutefois, ce n'est pas simplement une réécriture. L'auteur remonte plus loin dans le passé que la trame chronologique de « Hopeless ». Cela rend l'histoire de Holder et Sky encore plus intéressante. J'avais peur de relire la même chose avec un peu de variantes, mais en fait pas du tout. Je tire mon chapeau à l'auteur qui a su se renouveler tout en utilisant la même histoire de base.

Malgré les thèmes durs qui sont abordés dans le roman, « Losing Hope » est une très belle histoire. Le point de vue de Holder offre une nouvelle dimension, qui m'a beaucoup touchée. Certes, la situation est tragique, le début du roman est foudroyant, mais l'auteur a réussi à me faire sourire et même pouffer. L'histoire de ce roman commence bien avant la rencontre de Holder et Sky, et on apprend également davantage de choses sur Holder (notamment pourquoi il ne veut plus qu'on l'appelle Dean, une scène terriblement poignante). La relation entre nos deux héros est touchante, atypique, avec des hauts et des bas, mais terriblement romantique. Je suis une nouvelle fois tombée amoureuse du personnage de Holder. C'est un jeune homme patient, doux, et son attitude envers Sky est ce qui le rend le plus chouette à mes yeux.

En conclusion, mon avis est certes court, mais l'essentiel est là : « Losing Hope » a été un vrai coup de coeur. Si j'avais adoré le point de vue de Sky, je crois que celui de Holder m'a encore plus bouleversée. J'ai dévoré ce roman, tournant les pages à la fois avidement et avec réticence (je n'avais pas envie que cela se termine). J'ai hâte de lire « Losing Hope » qui sort au mois d’août, toujours chez Pocket jeunesse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire