mercredi 8 février 2012

Petites histoires de l'histoire de l'art

Petites histoires de l'histoire de l'art, de Jean Jacques Breton
chez Hugo et Cie.

Sur le modèle des Petites histoires de l’histoire de France de Jean-Paul Rouland, et quelque part entre les Miscellanées de Mr Schott et Au bonheur des mots de Claude Gagnière, voici Les petites histoires de l’histoire de l’art.
Le lecteur y trouvera toute une série d’histoires drôles sur les artistes de tous les temps, aussi des détails insolites sur des tableaux célèbres comme les noms des personnages qui figurent dans Le Déjeuner des canotiers de Renoir ou des faits curieux comme le titre du tableau le plus souvent volé – et rendu !




  • Mon avis :
- C'est un livre qui compile plusieurs petites histoires sur l'histoire de l'art, le tout classée par thèmes. On découvre des anecdotes sérieuses, et d'autres plus drôles. Peinture, sculpture, architecture... toute forme d'art est concernée. Outre les petites histoires sur l'objet, l'auteur nous parle aussi des artistes (leurs paroles, caractères...) ou d'évènements directement liés à l'art en général. Toutes les époques sont visitées.

- Jean Jacques Breton nous présente aussi des petits "records", comme le tableau vendu le plus cher, le tableau le plus volé, le vol le moins rentable...

- Certaines peintures se sont glissées au centre du livre, en complément de certaines anecdotes visuelles. Comme par exemple un jeu d'optique (p. 15) « Le XVIIIe siècle, passionné de sciences et de jeux d'optique, a créé l'un des plus curieux tableaux du monde. Il s'agit d'un portrait de Louis XV... invisible. En effet, le centre du tableau est vide. Il faut y placer un prisme pour que des parties de la toile s'y reflètent et laissent apparaître le visage du roi. » J'ai trouvé une vidéo explicative :


- Saviez-vous que la Joconde a été peinte sur un panneau de peuplier ? Ce qui discrédite la rumeur selon laquelle son voleur l'aurait cachée roulée sous son lit.
Saviez-vous que le peintre David Teniers (1610-1690) pour payer son repas dans une auberge, peignit les pièces sur la table de l'aubergiste ?
Voici une autre petite anecdote amusante (p. 95) « En 1880, Manet peignit une nature morte, La botte d'asperges, pour un riche amateur. Il en demandait 800 francs, son client lui en fit parvenir 1000, enchanté qu'il était de son achat. Manet, qui ne manquait pas d'humour, fit une autre nature morte où ne figurait qu'une seule asperge et la fit parvenir à son client avec ce petit mot "Il en manquait une à votre botte" ».

- Petites histoires de l'histoire de l'art est donc un livre riche en informations. On apprend tout en s'amusant. L'auteur nous permet de découvrir la face cachée de l'art, toujours avec une pointe d'humour. J'ai beaucoup aimé ma lecture :) n'étant pas passionnée par l'art, et donc novice en ce domaine, j'y ai appris plein de choses.


Le livre sort le 16 février.


2 commentaires:

  1. Je le note il peut faire un joli cadeau pour mon homme ^^

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air amusant ce livre ! Je le note !

    RépondreSupprimer