jeudi 31 mai 2012

Chroniques de la mort blanche - Tome 1 : Avant les ténèbres

Chroniques de la mort blanche - Tome 1 : Avant les ténèbres
de Nicolas Cluzeau

Un étrange épidémie ravage les Franges féeriques d'Orlandie, décimant les druides et magiciens, garants de la liberté de l'île. Profitant de la vacance du pouvoir, Endrew, fils d'un seigneur maudit, se proclame Haut roi. Les Marches méridionales refusent son autorité. Toute la région est alors entraînée dans une sanglante guerre civile.
Arline et Sean, deux jeunes sorciers secondés par un puissant troll, tentent de trouver le remède qu mal qui anéantit leurs congénères. Guidés par Lorcan, limier des Marches du Sud, ils vont atteindre la Tour d’Émeraude.
L'antique citadelle voilée de mystère pourrait bien détenir les réponses qu'ils cherchent désespérément. A condition d'en décrypter au plus vite les arcanes. Car, dans ces ténèbres qui souillent la magie et rongent le cœur des êtres, l'espoir se meurt peu à peu.

  • Mon avis :
- Un fléau étrange décime les magiciens et les créatures féériques. C'est ainsi que les routes de nos personnages principaux vont se croiser.
Parallèlement à cela, Endrew Jaygrynn, un des seigneurs de l'île d'Orlandie, s'autoproclame Haut-Roi. Dans sa soif de pouvoir, il déclare la guerre aux Marches (sortes d'Etats ou Provinces de l'île) qui ne reconnaissent pas son autorité suprême.

- J'avoue avoir été un peu perdue au début du roman. En effet, il y a beaucoup de personnages et de noms inconnus (villes, peuples...) et il m'a fallu un certain temps d'adaptation. Je dois dire que j'ai souvent utilisé la liste des personnages en début de roman, ainsi que la carte pour m'y retrouver. Le fil rouge de l'intrigue est assez long à se mettre en place (surtout le temps de cette présentation de l'univers de l'auteur), cependant une fois que l'on a bien avancé dans le récit, l'histoire devient vraiment très intéressante !

- Les personnages sont sympathiques, cependant je n'ai pas vraiment eu le temps de m'accrocher à l'un d'eux car ils sont nombreux et ce premier tome est assez court. J'ai tout de même eu un petit coup de coeur pour Parshah, j'espère qu'on la verra dans le second tome.

- L'écriture de Nicolas Cluzeau est agréable et sans longueurs, même dans les descriptions. Ce qui est vraiment très agréable en Fantasy. Une fois à l'épilogue on comprend tous les tenants et aboutissants de cette fameuse "Mort Blanche" et on a qu'une seule envie : lire la suite. Ça tombe bien, j'ai déjà la le deuxième tome dans ma bibliothèque !

  • Challenge :
"Challenge Faërie" : 2 livres lus /10
Image hébergée par servimg.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire