vendredi 29 juin 2012

Chroniques de la mort blanche, tome 2 : Noir saphir

Chroniques de la mort blanche, tome 2 : Noir saphir
de Nicolas Cluzeau

Au large des grands empires continentaux l'île d'Orlandie, patrie antique des êtres-fées, n'en finit pas de se consumer. Comme si la Mort Blanche, fléau des magiciens et des druides, ne suffisait pas, la guerre civile atteint son point culminant et clame plus de victimes chaque jour.
Endrew, le nouveau Haut Roi, n'a plus que la Marche du seigneur Donnely à écraser pour asseoir sa suprême autorité. Le souverain est confiant, car dans son ombre évoluent les représentants du puissant Empire de Léristère, aux intérêts inconnus, ainsi qu'un esprit corrompu concentré sur sa vengeance.
Mais la résistance s'organise: Deirdre, fille de Donnely, part en quête d'une arme antique qui pourrait détruire Endrew. De leur côté, Arline et Sean ont découvert, grâce aux sortilèges de la Tour d'Émeraude, le moyen de mettre un terme à l'épidémie. Mais la tâche n'est pas de tout repos. Pour les deux jeunes magiciens atteints par la Mort Blanche, le temps est compté...

  • Mon avis :
Le fléau de la Mort Blanche continue de s'abattre sur l'île d'Orlandie. Comme si cela ne suffisait pas, une autre maladie semble toucher les hommes-bêtes et les animaux. Le Haut Roi Endrew, toujours dans sa quête de supériorité, fait tomber les Marches une à une, mettant ainsi le pays à feu et à sang. Seules deux Marches lui résistent, et Endrew est prêt à tout pour asseoir son autorité, quitte à se lier avec les démons.

Tout comme le premier tome, il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour bien entrer dans ma lecture et me replonger dans l'univers complexe de l'auteur.
L'action est présente dans les batailles navales ou terrestres. Cependant, la quête de notre petit groupe de héros (Arline, Sean, Ferhian le troll, Ijane la magicienne nécromancienne, Hector l'homoncule, Parshah la féline...) peine à avancer. Si bien que j'ai eu l'impression de me retrouver face à un tome de transition.

Les personnages sont nombreux et au final, nous les connaissons peu. En ce qui concerne le petit groupe menés par Arline et Sean, je n'ai toujours pas réussi à m'attacher à un en particulier. Je pense que cela tient au fait qu'il se déplace tous ensemble et nous n'avons pas le temps d'apprendre à les connaître "personnellement" ou de découvrir leur passé. Il y a ainsi une certaine distance avec le lecteur.
En revanche je me suis davantage intéressée au destin de Deirdre et Endrew. En un sens, ils représentent le bien et le mal. Leurs objectifs antagonistes en font forcément des rivaux et je trouve que ce sont leurs personnalités qui sont le plus travaillées et étoffées.
Un personnage qui a disparu dans le tome 1 m'a beaucoup manqué. Je pensais le retrouver dans ce second opus tant sa disparition a été soudaine. Si vous avez lu le premier tome, vous me comprendrez :)

La fin de ce second tome nous offre une grande révélation et relance une nouvelle fois l'intrigue. J'ai donc très envie de lire la suite malgré les quelques points négatifs que j'ai pu soulever.


  • Challenge :
"Challenge Faërie" : 4 livres lus /10
Image hébergée par servimg.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire