lundi 11 juin 2012

Feealy mage

Feealy Mage
de Rawia Arroum

Kaïmon Seignor est riche . Son nom et son appartenance à l'une des plus anciennes familles de Gwedells suscitent le respect chez les autres . Populaire, drôle, sociable, il ne s'attend certainement pas à ce que son petit monde parfait bascule dans le cauchemar . Ni qu'une erreur de jeunesse puisse être la cause de ce tourment, et encore moins que son impassible soeur jumelle puisse jouer un rôle dans cette situation ...
Bienvenue dans le monde des Gwedells où tout est féerique . En apparence seulement ...

  • Mon avis :
- Humains et Gwedells vivaient en harmonie. Puis la cupidité et la cruauté des hommes a détruit cette paix, tout a basculé en peu de temps. Les humains ont tué, massacré les créatures magiques. Un couple fée : Féaly et Magelin, ont créé un refuge pour les leurs : Feealy Mage. Une guerre intestine a ensuite eu lieu avec les Horus, une race de fées, et les conséquences ont été dramatiques. Depuis, les Horus vivent à l'écart des autres Gwedells ; et les humains ont oublié les créatures magiques.

- Feealy Mage est un monde paisible, où les êtres magiques (vampires, fées, nains...) vivent en harmonie. Cependant, certains décident de trahir leur peuple et quittent leur monde pour celui des humains. Lorsqu'ils reviennent, s'ils l'osent, ils sont bannis chez les Horus. Malheureusement, ces actes de traitrise se multiplient depuis quelques temps, ce qui désespère le peuple Gwedells.
Kaïmon Seignor va être confronté de près à cette vague de trahison qui envahit le peuple Gwedells, et son univers va basculer.

- Les soixante premières pages sont vraiment passionnantes. J'étais ravie de découvrir ce nouvel univers, l'Academie, l'histoire du peuple Gwedells. L'auteure nous annonce une grosse révélation : et là je suis complètement happée par l'histoire et je me suis dit que l'intrigue allait être vraiment très chouette. Malheureusement, cette révélation fini par passer à la trappe et l'on se retrouve embarqué dans les détails d'une fête fée pendant plus d'une centaine de pages, sans grande avancée dans l'intrigue principale. Cela m'a fait l'effet d'un soufflé qui retombe.
En revanche, une fois que l'auteure "reprend son récit en main", les choses s'enchaînent de manière plus accélérée et c'est bien plus plaisant et prenant !

- Concernant les personnages, je dois avouer que j'ai été séduite... seulement à moitié. Kaïmon Seignor, 16 ans, fait partie de ce que l'on pourrait appeler "l'aristocratie fée". Son histoire familiale est très intéressante et on le comprend mieux vers la fin. Cependant, il reste assez puéril dans la plupart de ses réactions (même si apparemment, il joue un jeu). J'avais l'impression de me retrouver face à un môme de 12/13 ans plutôt qu'un adolescent de 16 ans.
Ses deux meilleurs amis, Liac et Manel, sont prêts à tout pour l'aider (ce qu'il ne voit pas forcément d'un très bon oeil). Liac est celui que j'ai préféré, même si l'on ne connaît pas grand chose de lui. Sa discrétion et sa loyauté en font un personnage attachant. Manel est une jeune fille bagarreuse au mauvais caractère. Si au départ ça m'a fait sourire, cela a fini par me lasser.

- Pour conclure, « Féealy Mage » est un roman fantasy avec un univers bien travaillé et riche. Je regrette cependant que l'intrigue principale se perde en cour de route, et le caractère de certains personnages.





  • Challenge :
"Challenge Faërie" : 3 livres lus /10
Image hébergée par servimg.com

5 commentaires:

  1. Merci pour cette chronique .

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi Manel m'a vite lassée. Par contre j'ai beaucoup aimé Kaïmon, justement à partir du moment où l'on comprends qu'il fait semblant d'être aussi puéril, à partir de là j'ai plus fait attention à ces deux facettes.
    Ce roman a été également une bonne surprise pour moi, et j'attends le tome 2, j'ai hâte de voir l'évolution des personnages !

    RépondreSupprimer
  3. La centaine de pages sur la fete Gwedells , c'est fait pour illustrer l'expression " le calme avant la tempête" .

    RépondreSupprimer
  4. @Anonyme :
    Peut être, mais j'ai trouvé cette partie bien trop longue ;)

    RépondreSupprimer