mardi 24 juillet 2012

A certain magical Index, tome 1

A certain magical Index, tome 1
de Kazuma Kamachi & Chuya Kogino
[-Ki-oon-]

Tôma est victime d’une mauvaise blague jouée par le destin : il dispose d’un don extraordinaire, celui d’annuler tout pouvoir surnaturel. Mais dans la Cité Académique, la ville fourmillante d’étudiants en sciences occultes où il vit, cette capacité pourtant incroyable ne lui attire aucune estime. Comble de l’ironie, à chaque fois qu’il utilise son pouvoir, une terrible malchance s’acharne sur lui !
C’est peut-être cette malédiction qui lui fait croiser le chemin d’Index, une jeune nonne poursuivie par d’inquiétants magiciens. Étrange mélange de courage et de naïveté, Index a mémorisé 103 000 ouvrages de sorcellerie interdits pour le compte de l’Église. Fragilisée sans le savoir par les secrets qu’elle abrite, la jeune fille est sur le point de voir se refermer sur elle un piège mortel. Science ou magie, qui l’emportera ?

  • Mon avis :
Tôma est étudiant à la Cité Académique, à l'ouest de Tokyo. Ces élèvent étudient des sciences bien particulières : la pyrokinésie, la télékinésie et autres. Tôma ne possède pas de pouvoir surnaturel offensif, mais il est doté de l'Imagine breaker ou le briseur d'illusion. Il a ainsi le pouvoir d'annuler toute force qui sort de l'ordinaire.
Il fait la rencontre inattendue d'Index, une mystérieuse jeune nonne. Pour eux deux, les ennuis commencent...

Le monde de « A certain magical Index » est un univers sympathique où la magie et les pouvoirs surnaturels coexistent. Côté intrigue, ce premier tome permet surtout d'installer les personnages et de poser la base de l'histoire.

Tôma est un jeune garçon gentil, mais qui est très maladroit et a beaucoup la poisse. J'ai beaucoup aimé la petite touche d'humour et de fraîcheur qu'il apporte à l’œuvre.
Index est une jeune fille innocente et attachante. On se prend tout de suite d'affection pour elle, qui doit est poursuivie pour ses connaissances. En effet, elle a mémorisé 103 000 ouvrages de sorcellerie pour le compte de l'Eglise anglicane, et ce savoir n'attire pas que les plus vertueux des humains.

Les illustrations sont plaisantes et réussies, mais sans grande surprise dans un univers Shônen. Elles ont un petit côté brut, nerveux et pétillant. C'est sans doute dû aux scènes de combat, plus présentes que dans d'autres styles de manga.

En somme, « A certain magical Index » est une jolie découverte, avec un univers très intéressant et des personnages attachants.


Livre lu pour :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire