mardi 18 septembre 2012

Inventaire après rupture

Inventaire après rupture
de Daniel Handler
[-Nathan-]

"Je t'explique pourquoi nous avons rompu, Ed ; toute la vérité sur ce qui s'est passé. La vérité, c'est que je t'aimais trop. Dans un instant, tu entendras un 'paf' ". 
Ainsi commence la lettre de Min. Le "paf", c'est le bruit du carton qu'elle laisse devant la porte d'Ed. Dans ce carton plusieurs objets, et la lettre de Min. Une lettre qui raconte pourquoi elle l'a quitté. Une lettre qui commente chacun de ces objets, et évoque tous les petits et grands moments de leur histoire d'amour.
Comment Min, cinéphile passionnée, et Ed, capitaine de l'équipe de basket, se sont séduits, à une soirée, contre toute attente. Comment ils se sont lancés dans le projet improbable d'organiser une fête pour une ancienne star de cinéma. Comment ils se sont aimés. Et comment un jour, la vérité a éclaté, menant Mina à son implacable décision…

  • Mon avis :
Un livre au titre original, avec une couverture magnifique et une mise en page hors du commun. Il n'en fallait pas plus pour me tenter ! Malheureusement, je n'ai pas du tout accroché avec cette lecture.

Min a décidé de quitter son petit ami Ed. Elle dépose une boite devant chez lui, avec certains objets se rapportant à leur histoire ainsi qu'une lettre lui expliquant sa rupture. Chaque objet a une histoire, une anecdote, qui lui est associé ; cependant l'auteur respecte quand même une certaine chronologie dans les évènements. Certains faits sont plus intéressants que d'autres, rendant le récit assez inégal dans l'ensemble.
Je me suis ennuyée tout au long du roman, j'ai eu du mal à terminer ma lecture. L'histoire aurait pu être intéressante, mais le style d'écriture de l'auteur et la personnalité de Min n'ont pas du tout su me convaincre.
Je n'ai pas non plus été surprise par la fin, je m'y attendait. Au final, j'ai trouvé que l'on ne se retrouvait pas face à une vraie rupture. Min subit surtout, c'est tout.

La relation entre Min et Ed n'est pas touchante du tout, et on sent tout de suite que cela est voué à l'échec. Min nous raconte l'histoire de ces deux mois d'amourette, mais on n'y croit pas une seconde. Je me suis demandé comment ils avaient pu se sentir attirés l'un vers l'autre tout au long de ma lecture.

Vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout accroché avec les personnages. Min est à mon sens une adolescente ennuyeuse, fan de vieux films, qui adore déballer sa science cinématographique. Sa passion prend une grande place dans le livre (l'auteur y fait un nombre de références hallucinant), et ça alourdit clairement le récit. Ce livre s'adresse à de jeunes adultes, et pourtant ils ne comprendront pas le quart des références utilisées par Min. De plus, elle a un côté prétentieux que je n'aime pas du tout (tout comme ses amis d'ailleurs, ils sont tous assez pompeux). Cela m'a rappelé les personnages du roman « Le cercle des huit » du même auteur : des adolescents qui se prennent pour l'élite.
Il en va de même pour Ed, qui n'a pas su me toucher. Il est le cocapitaine de l'équipe de basket et qui a beaucoup de succès avec les filles (le gros cliché donc). A vrai dire, je ne vois pas quoi ajouter d'autre sur ce personnage.

Pour conclure, je n'ai pas accroché avec « Inventaire après rupture », pourtant le synopsis me plaisait beaucoup. Dommage.

Vous pouvez lire les premières pages du roman par ici.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire