samedi 6 octobre 2012

Magnus Million et le dortoir des cauchemars

Magnus Million et le dortoir des cauchemars
de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Des créatures terrifiantes envahissent la Syllirie, des enfants disparaissent, des documents confidentiels impliquent la chancellerie… et Magnus Million, 14 ans, fils du magnat Richard Million, est consigné avec les terribles Ultras au dortoir des punitions. La porte du monde des rêves s’est ouverte et le jeune garçon est chargé de démêler l’affaire. Qui lui a confié cette mission ? Sven, son oncle, devenu un paria dans son propre pays à la mort accidentelle de la mère de Magnus. Qui le protégera ? Mimsy Pocket, insupportable gamine de la Ville Basse, aussi minuscule que redoutable… Avec ses nouveaux amis, Magnus, le solitaire, le peureux, sera-t-il de taille à affronter Harald Cragganmore, le vil conseiller du grand duc, et sa comparse à la beauté venimeuse, la scientifique Alix Oppenheim ? Sans parler de ses propres cauchemars…

  • Mon avis :
Magnus Million, quatorze ans,  est le fils unique de l'homme le plus riche de Syllirie : Richard Million. Dès son premier jour au lycée des sciences de Friecke, il écope de 1341 heures de colle. Il se voit obligé d'intégrer le pensionnat, dans l'aile nommée "le dortoir des punitions", aux côtés des Ultras, les caïds du lycée. Des frais étranges commencent à se produire : des élèves disparaissent, un brouillard verdâtre fait son apparition... Ce n'était pas prévu, mais Magnus va se retrouver de plein pied dans cette affaire et va devoir mener l'enquête. 

« Magnus Million et le dortoir des cauchemars » est un roman jeunesse à l'histoire très sympathique. L'auteur nous offre un monde original et très riche, où se mêlent toutes sortes de créatures et de personnages. L’État de Syllirie a une vraie histoire nationale, et la situation économique difficile de la Ville Basse est très bien dépeinte. De même pour l'opulence de la Ville Haute. Cependant, l'intrigue est tout de même un peu longue à se mettre en place. C'est le seul  petit défaut que je trouve au roman, c'est dommage.

Magnus est un personnage atypique, un véritable antihéros. Il est atteint de narcolepsie, ce qui lui causera bien des problèmes face au danger. Sa celulle familiale bancale et sa souffrance face à la perte de sa mère en font un personnage plus qu'attachant.
Les personnages qui gravitent autour de Magnus m'ont tous beaucoup plu. Ils sont très différents et c'est ce qui fait une des richesses du récit. Les relations qu'entretient Magnus avec les divers protagonistes sont tantôt touchantes (je pense au Crachat, à Mimsy Pocket...) tantôt rigolotes (surtout le grand Vaclav).

L'écriture de Jean-Philippe Arrou-Vignod est très plaisante et fluide. Il distille ici et là pas mal d'humour, ce qui est bienvenu dans l'univers assez dur et sombre qu'il nous propose.

Pour conclure, « Magnus Million et le dortoir des cauchemars » est un bon livre jeunesse qui saura plaire au lectorat visé, mais aussi aux adultes !

Livre lu pour :

1 commentaire:

  1. Je l'ai trouvé en occasion l'autre jour et comme en général Gallimard Jeunesse trouve des titres originaux et très sympathiques à lire même pour les adultes, je n'y ai pas pensé à deux fois avant de le prendre ^^
    Je vais peut être me le programmer pour bientôt tiens :)

    RépondreSupprimer