lundi 11 mars 2013

Cinder


  • Mon avis :
Cinder est une jeune fille de seize ans, mécanicienne et en partie cyborg. Suite à un accident d'hover lorsqu'elle était petite, son corps a été modifié pour la sauver, et une partie de sa mémoire a été endommagée. Elle vit à New Beijing avec sa mère adoptive, Adri ainsi que ses deux "soeurs" Pearl et Peony.
Cinder n'a qu'une envie : partir de chez elle. Cependant cela ne sera pas chose aisée, d'autant plus que des évènements vont chambouler son quotidien. Tout commence lorsque le prince Kaito vient la voir pour faire réparer son cyborg. 

L'intrigue est prenante, malgré le fait que j'avais deviné la révélation finale dès les cent cinquante premières pages.
L'histoire se déroule dans la communauté orientale, sous le règne de l'Empereur Rikan (père du prince Kaïto). L'univers créé par Marissa Meyer dans le quel évolue les personnages est vraiment très intéressant et original. Suite à la quatrième Guerre Mondiale, l'équilibre du monde a changé. Les cyborgs sont monnaie courante, mais ne sont pas bien vus par les humains. Pour la plupart d'entre eux, ces androïdes ne sont qu'une sous espèce. Les humains sont également la proie d'une terrible maladie, la létumose, qui les emporte en quelques jours. Les chercheurs, dont le Dr Erland fait partie, travaillent depuis des années pour trouver un vaccin, sans succès. Ils pratiquent d'ailleurs leurs tests sur les cyborgs...
En plus de cette menace, les Terriens doivent également faire face à une race dominatrice et violente : les Lunaires. Ils vivent sur la Lune et sont dotés de pouvoirs psychiques. Ils sont menés par la reine Levana, un vrai tyran qui règne par la force et la contrainte, et qui ne rêve que d'une chose : soumettre les humains.

Cinder est une jeune fille attachante que j'ai tout de suite aimé. Elle souffre de sa condition de cyborg, mais ne s’apitoie pourtant pas sur son sort. Elle fait preuve d'un grand sang froid face aux remarques plus qu'acerbes de sa belle-mère Adri et de sa soeur Pearl (qui méritent toutes les deux des baffes). En revanche, Peony se révèle être une vraie soeur pour Cinder, douce et gentille.
Si j'ai aimé Cinder, je dois avouer que le prince m'a laissée de marbre. Il n'est pas vraiment un acteur principal dans ce premier tome, du coup, je ne m'y suis pas vraiment attachée.

Pour conclure, Marissa Meyer nous offre une très belle réécriture futuriste du conte de Cendrillon. Certaines choses rappellent l'histoire originale, mais l'auteure a su créer tout un univers et une intrigue vraiment prenante. C'est avec impatience que j'attends le prochain tome.
  • Challenge :
Challenge jeunesse / young adult : 39 livres lus / 50

1 commentaire: