dimanche 24 mars 2013

Le bonheur en 5 lettres

Couverture Le bonheur en cinq lettres 
Le bonheur en 5 lettres
de Pascale Perrier

« Maman est morte. Il y a un mois, tout allait bien. Quatre semaines ont suffi pour que clac, l'affaire soit réglée. Je suis devenue orpheline - le gros mot est lâché - ainsi que mon frère Gaspard, dix-sept hivers, et ma soeur Joséphine, dix-neuf printemps. Depuis que c'est arrivé, tout le monde s'applique à gommer le mot. Pourtant, de maman, il ne reste plus qu'un vase contenant une poudre blanche. Du blanc trop blanc, si vous voulez mon avis. » 
Chloé, 15 ans, va apprendre à vivre seule. Enfin seule, pas vraiment. Il y a Joséphine, la grande soeur, qui devient tutrice légale. Il y a aussi Gaspard, le frère, amoureux de jeux vidéo et d'opéra. Sans oublier le père, qui vit dans une hutte polynésienne avec sa nouvelle femme, ses quatre fils et ses lubies écologiques. Et enfin Marjolaine, la grande amie, avec sa famille parfaite (surtout si on n'y regarde pas de trop près)... Cinq années durant, au jour anniversaire de la disparition de sa mère, elle reçoit une lettre confiée à un notaire...

  • Mon avis :
Nous suivons la vie de Chloé, adolescente de 15 ans, qui va voir sa vie changée à la mort de sa mère. Chloé va continuer à vivre avec son frère Gaspard et sa soeur Joséphine, qui deviendra leur tutrice légale. Ils vont devoir apprendre à vivre ensemble et à se responsabiliser. Ils "retrouvent" leur mère, au rythme d'une lettre par an. Cinq lettres qui vont être ouvertes le jour de l'anniversaire de sa disparition, le 24 décembre.

Je m'attendais à un livre bourré d'émotions, malheureusement je n'ai pas été touchée par cette histoire. La mort de la mère de Chloé m'est apparue comme un "prétexte", les lettres ne sont pas vraiment au centre du récit. Je les imaginais comme un moteur pour Chloé, pour avancer dans la vie, ou pour se révolter contre la mort injuste de sa mère.

Le personnage de Chloé ne m'a pas spécialement touchée non plus. A mon sens elle manque de profondeur. En effet, on passe cinq années avec elle, mais je n'ai pas ressenti de réelle évolution dans son comportement entre ses 15 ans et ses 20 ans. Pas de maturité, pas d'évolution personnelle.
Les aventures de Chloé sont multiples et s'enchaînent plutôt rapidement : sa vie avec son frère et sa soeur, sa relation avec Pierre-Antoine (imbuvable celui-là), sa vie à la fac, son premier boulot... 

Le livre se lit assez vite et est bien écrit. La plume de Pascale Perrier est fluide et les pages, se tournent facilement. Toutefois, je suis restée hermétique à la vie de Chloé et je n'ai pas ressenti la moindre émotion. Dommage.

Vous pouvez lire les premières pages du livre par ici.

  • Challenge :
Challenge jeunesse / young adult : 43 livres lus / 50

1 commentaire: