vendredi 1 mars 2013

Le Highlander, tome 3 : séduite par le Highlander

  • Mon avis :
« Séduite par le Highlander » clôture cette superbe saga historique de Julianne MacLean. Je suis ravie d'avoir découvert cette trilogie, avec laquelle j'ai passé un très bon moment.

Lachlan MacDonald, cousin d'Angus le Lion (que l'on a vu dans le second tome), est à la recherche de Raonaid, la sorcière qui l'a maudit. Pour se venger, elle lui a jeté un sort : toute femme qui finira dans son lit, tombera enceinte et mourra en couches avec son nouveau né. Lachlan tombe sur une jeune femme ressemblant comme deux gouttes d'eau à Raonaid. Cependant, elle prétend s’appeler Catherine et dit avoir perdu ses souvenirs de ces cinq dernières années.
Tous deux décidés à y voir plus clair, Lachlan et Catherine se dirigent vers Kinloch afin de retrouver Angus. Lachlan veut que son cousin lui confirme qu'elle est bien la perfide Raonaid. Quant à Catherine, elle espère retrouver la mémoire et est persuadée qu'elle n'est pas cette sorcière sans coeur que Lachlan déteste.

C'est donc dans un climat hostile que commence cette histoire entre nos deux personnages. La romance intervient peu à peu et est vraiment agréable. L'intrigue est très prenante et nous offre de vrais rebondissements. Je ne peux pas vous dévoiler trop de choses sur l'histoire, sous peine de vous gâcher la surprise. Cependant, je peux vous assurer que l'auteure a su éveiller mon intérêt au tout début du roman, et elle a su me captiver tout au long du récit.
L'aspect historique du roman n'est pas très prononcé, mais cela ne m'a pas gênée. Le côté politique de l'époque est tout de même bien mis en avant, et il est très intéressant. L'auteure s'est davantage concentrée sur la quête de nos deux personnages principaux, Catherine et Lachlan, et cela m'a beaucoup plu.

J'ai adoré le personnage de Lachlan MacDonald, héros maudit. Déjà rencontré dans le tome 2, je l'avais tout de suite apprécié. C'est un pur guerrier, loyal et doué avec les armes. Attention, il n'est pas pour autant dénué d'intelligence. Il a beaucoup d'esprit, et je l'ai trouvé très intéressant. De plus, son passé difficile et son histoire font de lui un personnage attachant. Cette malédiction lancée par Raonaid l'a vraiment changé, et il continue d'évoluer au contact de Catherine.
Catherine est une femme forte, mais pas de la même trempe que Gwendolen ou Amelia. Elle n'est pas du genre à foncer dans le tas, mais elle ne se laisse pas faire pour autant. C'est une aristocrate réfléchie, intelligente et qui mesure ses actions. Je l'ai beaucoup appréciée et je l'ai trouvée très à sa place dans cette époque.

En somme, ce troisième tome conclut parfaitement la saga. Je vous conseille vivement de vous plonger dans cette série vraiment superbe. Pour ma part, j'ai hâte de découvrir d'autres ouvrages de l'auteure.


Livre lu pour :

  • Les précédents tomes :
« Captive du Highlander »
« Conquise par le Highlander »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire