dimanche 6 octobre 2013

Petites leçons de séduction

Couverture Petites leçons de séduction 
Petites leçons de séduction 
de Caroline Linden
Editeur : Milady romance
Collection : Pemberley
Poche : 466 pages
Publié le : 23/08/13
Prix : 7.90 €

Avec sa beauté éblouissante et sa réputation sulfureuse, Anthony est redouté par les hommes et désiré par les femmes. Pourtant, ce libertin patenté est éperdument amoureux de Celia. Promise à un autre quelques années auparavant, la jeune femme est désormais veuve. Sa mère s'est mise en quête d'un bon parti pour la remarier, mais cette fois-ci, Anthony est prêt à tout pour conquérir le coeur de sa belle, et il va mettre à profit ses talents de séducteur.

  • Mon avis :
« Petites leçons de séduction » est une romance charmante.

Début du XIXème siècle, Célia Reece fait sa première Saison dans le monde, en Angleterre. La jeune fille a beaucoup de succès et les prétendants sont nombreux. Anthony Hamilton est l'ami d'enfance de David, le frère de Célia. Malgré sa réputation de débauché, la jeune fille l'apprécie et a l'impression qu'il n'est pas réellement si mauvais que cela. Après tout, il a toujours été gentil avec elle.
A force de la voir en société, Hamilton prend conscience de ses sentiments pour Célia. Toutefois, lorsqu'il se décide à demander l'autorisation de la courtiser, elle est déjà promise à lord Bertram. Hamilton ne reverra pas la jeune fille pendant quatre longues années, jusqu'à ce qu'elle revienne à Ainsley Park suite au décès de son mari...

J'ai beaucoup aimé l'histoire de « Petites leçons de séduction ». Les évènements s'enchaînent à bon rythme et j'ai adoré suivre nos deux personnages principaux. Célia n'est plus la même jeune femme suite à son mariage. Elle rentre chez elle mélancolique et déprimée. Non pas à cause de la perte de son mari, mais surtout parce qu'elle se rend compte qu'elle n'a pas fait un mariage d'amour.
Rosalind, la mère de Célia, tente de remonter le moral de sa fille en organisant une partie de campagne. Plusieurs invités sont conviés à passer un mois en compagnie de la famille Reece. Par le biais de David, Hamilton est invité (au grand désespoir de Rosalind qui ne veut pas de ce débauché chez elle).
Pourtant, Hamilton est le seul à rendre le sourire à Célia. Il se montre poli, courtois et prévenant avec elle.
On comprend bien vite qu'Hamilton n'est pas si mauvais que ça, et qu'il a simplement baissé les bras, ne cherchant plus à démentir les rumeurs qui courent sur lui.

Les personnages m'ont totalement charmée.Voir Hamilton lutter contre ses sentiments, se perdre dans ceux-ci, c'était un régal. Quant à la douce Célia, elle doit endurer les commentaires des jeunes femmes toutes admiratives d'Hamilton, tout en comprenant qu'elle nourrit des sentiments à son égard. Ce sont des personnages différents, mais qui au final se complètent, et on est ravis de les voir se trouver enfin.

L'auteur nous offre des dialogues savoureux, avec souvent beaucoup d'humour. J'ai vraiment apprécié son écriture, j'ai dégusté les pages jusqu'au bout. Les années de mariage de Célia nous sont racontées par elle-même, à travers un journal intime, et j'ai trouvé ce procédé vraiment très intéressant.

Pour conclure, « Petites leçons de séduction » est une romance historique très douce, dans l'Angleterre du XIXème siècle. Grâce à ses beaux personnages, l'auteur m'a complètement captivée.

L'info en plus :
J'ai vu qu'il s'agissait d'un tome 3. J'espère que Milady publiera les deux premiers !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire