vendredi 8 novembre 2013

Les chroniques de Dani Mega O'Malley, tome 1 : Iced

Couverture Les chroniques de Dany Mega O'Malley, tome 1 : Iced
Les chroniques de Dani Mega O'Malley, tome 1 : Iced
de Karen Marie Moning
Editeur : J'ai lu
Collection : Imaginaire
Semi poche : 603 pages
Prix : 12 €

J'ai découvert un truc complètement dingue : mourir, c'est de la rigolade. Ce qui craint un max, c'est de revenir à la vie... mon nom est Dani Mega O'Malley. Mon chez-moi, ce sont les rues de Dublin. La ville est une zone de guerre, les faës sont libres de nous chasser, et il n'y a pas deux jours semblables. Et sans Mac, rien n'est plus pareil. Pourtant, je ne préférerais vivre nulle part ailleurs.

  • Mon avis :
Je vous conseille de lire en premier lieu l'autre saga de l'auteur, " Fièvre ", afin d'éviter de vous faire spoiler sur l'histoire, ou de manquer d'informations sur l'univers de l'auteur.

J'ai retrouvé avec plaisir Dublin et l'univers de Karen Marie Moning. Cette fois-ci nous suivons l'histoire du point de vue de Dani, jeune fille de quatorze ans au caractère bien trempé. Elle est une sidhe seer, c'est à dire qu'elle a la capacité de voir les faes, et possède certains pouvoirs pour les combattre. Dani se fait un plaisir d'arpenter les rues de Dublin pour hacher menu des unseelies. Son terrain de chasse favori ? "Chez Chester", un club très branché tenu par un fae très puissant : Ryodan. Dani ne supporte pas l'autorité, mais va devoir prendre sur elle et sera contrainte de travailler pour Ryodan. Un mystérieux monstre hante les rues de la ville, et glace tout sur son passage, ne laissant que du givre et la mort assurée derrière lui. Dani et Ryodan enquêtent ensemble, et ce n'est pas de gaieté de coeur pour la jeune fille.

Dani est une adolescente caractérielle, imbue d'elle même, et j'ai souvent eu envie de lui mettre des baffes. Toutefois, sa détermination, sa force, sa maturité sur certaines choses et son humour ont fait que je l'ai tout simplement adorée.
J'ai beaucoup apprécié Ryodan, qui est délicieusement arrogant. C'est un fae mystérieux dont on ne devine pas toujours les intentions. Il n'est ni bon ni mauvais, mais on sent bien qu'il sert ses intérêts et qu'il  vaut mieux l'avoir de son côté. 
Ce premier tome est aussi l'occasion de retrouver Christian Makeltar, qui se transforme en un être dangereux. Son envie de protéger Dani est touchante, mais ses intentions envers elle m'ont dérangée (même s'il ne se passe rien entre eux, heureusement). C'est aussi pour ça que je lui préfère Ryodan, qui est plus respectueux et qui garde ses distances.
Dani vit avec Dancer, un jeune homme humain très intelligent et intéressant. Ils ont une relation amicale très forte, au delà de tout, renforcée sans cesse par ce qu'ils endurent au quotidien. C'est presque fusionnel. Dancer est mon petit chouchou.

J'avais peur que l'auteur revisite son univers de manière un peu plus édulcorée à cause de la jeunesse de Dani, mais il n'en est rien. Certains événements sont vraiment durs, rien n'est épargné à notre héroïne. J'ai ressenti les mêmes choses que pour la saga "Fièvre ", et je n'ai pas envie de sortir sans lampe torche quand la nuit est noire ;)

Pour conclure, cette nouvelle saga est aussi addictive que la précédente. L'intrigue est réussie, les personnages m'ont globalement séduite et l'écriture de l'auteur est toujours aussi plaisante. À quand la suite?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire