mardi 27 mai 2014

Geek girl

Couverture Geek girl, tome 1 
Geek girl, tome 1
de Holly Smale
Editeur : Nathan
Broché : 352 pages
Prix : 15.90 €

Harriet Manners sait que :
- le mot "momie" dérive d'un terme égyptien signifiant "bouillasse noire et gluante".
- la lune s'éloigne chaque année de la Terre, de 3,8 cm.
- lors d'un éternuement, tous les organes s'arrêtent, le cœur compris.
Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une geek. Une intello. Difficile donc de se faire des amis lorsqu'on porte une telle étiquette. Alors, lorsqu'elle se retrouve choisie malgré elle par une agence de mannequins, elle se dit que c'est l'occasion de changer son image.
La geek saura-t-elle devenir chic ?

  • Mon avis :
Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une véritable geek. Elle a peu d'amis et est plutôt impopulaire au lycée. Sa meilleure amie Natalie a un caractère à l'opposé du sien, à tel point qu'elles se sont surnommées les Pires Potes. La vie d'Harriet bascule lorsqu'elle se fait repérer par une grosse agence de mannequins pendant une séance shopping de type magasin expo.  Or, les paillettes, la mode et les podiums, c'est plutôt le rêve de Natalie. D'ailleurs, elle espérait vraiment être découverte à cette vente-expo.

J'avais très envie de lire ce livre, que j'avais déjà repéré en VO il y a quelques temps. Pourtant, mon enthousiasme est assez vite retombé. Au départ, l'histoire m'a plu et j'étais impatiente de découvrir ce qui allait arriver à Harriet. Cependant, une fois que celle ci met le pied dans le monde de la mode j'ai totalement décroché. Au vu du synopsis, je pensais que l'on allait davantage suivre Harriet dans cette transformation, que le récit allait se baser sur ce que le mannequinat allait changer pour elle (par rapport au lycée etc). Mais non. La partie sur la mode et l'ascension de l'héroïne prend une trop grande place à mon goût et j'ai fini par me lasser. Les conséquences de cette "nouvelle vie" n'interviennent qu'à la toute fin du roman.
De plus, certaines ficelles de l'intrigue ou événements trop gros et décrédibilisent un brin le récit, c'est dommage. Je suis pourtant bon public et j'aime beaucoup la littérature jeunessd, mais là c'était peut être un peu trop jeunesse pour moi. J'aurais aimé une histoire un peu plus crédible, et des personnages un peu moins clichés. 

En effet, niveau protagonistes, j'avoue ne pas avoir été spécialement charmée. Excepté peut être par Annabel, la belle mère d'Harriet, qui a le coeur sur la main, et par le père de l'héroïne.
Harriet est une jeune fille somme toute ordinaire et pas si geek que ça. Je trouve que ce n'est pas l'aspect de sa personnalité le plus mis en avant. Dommage vu le titre! Bien sûr, Harriet nous sort quelques références ici et là, et est dans son monde, mais cela ne suffit pas à la décrire comme une geek (en tous cas de mon pointnde vue). A vrai dire, la palme du geek reviendrai plutôt à Toby, amoureux transi et ami de l'héroïne.
Toby est un gentil garçon mais j'avoue que son côté "pot de colle" est assez flippant, lol. Quant à Nick et Natalie, je les ai trouvés plutôt sympathiques, mais trop peu présents. Autre personnage dans l'entourage d'Harriet : Wilbur, celui qui l'a repérée et prise en photo. Il ne m'a pas fait rire du tout et m'a agacée tout le long du roman avec ses surnoms loufoques, sa façon d'être et ses manières.

En somme, je n'ai pas spécialement accroché avec ce roman c'est dommage. Toutefois je pense que les lectrices cibles, entre 12 et 15 ans, pourront vraiment l'apprécier!  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire