vendredi 18 juillet 2014

La fournaise, tome 3 : La métamorphose

Couverture La fournaise, tome 3 : La métamorphose
La fournaise, tome 3 : La métamorphose
de Alexander Gordon Smith
Editeur : Pocket
Broché : 269 pages
Prix : 17.50 €

La deuxième tentative d'évasion d'Alex, Zed et Simon a échoué. La Fournaise les a rattrapés. Et elle est en train d'en faire des monstres. Peu à peu, Alex se transforme en col noir, un des sbires du directeur. Un être sans âme. Cette fois, les ténèbres coulent directement dans ses veines. Pour s'en sortir, Alex ne peut compter que sur lui-même.

  • Mon avis :
Suite à des affrontements sanglants entre jeunes, qui ont fait de nombreux morts, le gouvernement a décidé d'appliquer une politique de tolérance zéro. Pour ce faire, une prison assez particulière est créée : la Fournaise. Un individu condamné à perpétuité ne revoit pas la lumière du jour, peu importe son âge.
C'est ce qui arrive à Alex, un jeune homme de quatorze ans. Lors d'un cambriolage qui tourne mal, son complice Toby meurt et Alex est embarqué. Condamné à perpétuité sans réduction de peine possible, Alex va découvrir que l'Enfer est sur Terre (ou plutôt sous terre) et qu'il porte le nom de la Fournaise.

« La Fournaise » met en scène un monde sombre et glauque. L'aspect effrayant de cet univers carcéral est très bien décrit.

A partir d'ici, je vous déconseille de lire mon avis si vous n'avez pas lu les deux premiers tomes de la saga.

L'histoire commence exactement là où elle s'est arrêtée, à savoir lorsqu'Alex et ses amis se font attraper par le Directeur, alors qu'ils tentaient de s’échapper via l'incinérateur. Ils étaient à deux doigts d'y arriver, c'est frustrant ! Alex est gravement blessé est brûlé, et le Directeur veut faire de lui un Col Noir. Il est alors transporté dans les laboratoires secrets de la Fournaise.

Malgré cet isolement du personnage principal pendant la première partie, je ne me suis pas ennuyée un seul instant tant le récit déborde de rebondissements. Le côté oppressant est clairement présent et l'auteur nous emmène aux confins de la folie (tout comme dans le deuxième tome). Une fois de plus, j'ai vraiment ressenti toute l'horreur de la situation. Certains passages sont terrifiants et nous mettent vraiment mal à l'aise. On vit aux côtés d'Alex, avec ses moments de doutes, d'espoir et de totale détresse. Il va lutter, trouver en lui des ressources insoupçonnées pour tenter de prendre le dessus. Plus les tomes passent, plus j'adore Alex.

Le risque de spoilers s'arrête ici ;) Vous pouvez lire la suite de mon avis.

« La métamorphose » est un troisième tome très addictif, même si la première partie est un peu plus lente. L'intrigue est donc un peu moins palpitante mais elle reste très bonne, le tout dans une ambiance angoissante. C'est un troisième tome horrible, certes, mais je trouve qu'il apporte également une forme d'espoir pour la suite.

Je persiste à dire que « La Fournaise » est une saga d'un genre unique qui vaut le détour ! Je suis fascinée par l'imagination de l'auteur (même si je le déteste un peu pour ce qu'il fait subir à mes personnages préférés lol).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire