lundi 17 novembre 2014

Parce que c'était nous

Couverture Parce que c'était nous
Parce que c'était nous
de Mhairi McFarlane
Editeur : Milady romance
Poche : 502 pages
Prix : 8.20 €

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

  • Mon avis :
En lisant le synopsis de « Parce que c'était nous », je m'attendais à une belle histoire d'amour, une romance poignante. Malheureusement, cela n'a pas été le cas, et j'ai été déçue. Ce roman est avant tout l'histoire d'une jeune trentenaire qui essaye de vivre seule après une relation très longue. Rachel doit en effet réapprendre à vivre seule, nous partageons avec elle ses doutes, ses peines, ses problèmes de boulot, ses sorties entre amis...Je classerais davantage le roman en chick-lit qu'en romance.

J'ai été déçue car la relation entre Ben et Rachel n'est pas vraiment mise en avant. Nous assistons à quelques flashbacks du passé, mais dans le présent leur connexion n'arrive que tardivement. En somme, la quatrième de couverture n'est pas un avant-goût, ni un teaser, c'est un vrai résumé. L'évidence de leurs sentiments mutuels arrive trop tard à mon goût. C'est simple, j'ai eu l'impression de tourner en rond jusqu'à la fin, où tout s'accélère dans les cinquante dernières pages (et là, cela va bien trop vite).

Au niveau des personnages, je dois avouer que je n'ai pas eu de coup de coeur non plus. Rachel est une jeune femme attachante, et j'ai aimé la voir patauger dans la semoule et vouloir s'en sortir. Quant à Ben, on ne le fréquente pas beaucoup mais je n'ai pas été charmée par son personnage. Son évolution finale est trop précipitée, et il m'est apparu comme un homme intéressé et qui agit "par défaut". Je ne peux pas trop en dire pour ne pas spoiler, mais je n'ai pas aimé sa façon d'être envers Rachel, surtout dans les derniers chapitres. 
Les ami(e)s de Rachel sont très clichés et souvent vulgaires dans leur façon d'être, ils m'ont agacée. 

L'écriture de Mhairi McFarlane est plutôt agréable, et c'est ce qui m'a motivée à aller au bout de ma lecture. A chaque fin de chapitre j'avais toujours l'espoir de voir l'histoire évoluer plus vite, de prendre le chemin du synopsis du roman... Sinon, j'ai loupé quelques références anglaises par ci par là, mais rien de bien grave.

Pour conclure, « Parce que c'était nous » ne m'aura pas convaincue, malheureusement. La romance promise sur la couverture (Il ne peut pas tomber amoureux d'elle, il n'a jamais cessé de l'aimer) et sur le synopsis (il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…) n'est pas assez présente dans le récit.

Livre lu pour :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire