mardi 12 mai 2015

La dernière lettre de son amant

Couverture La dernière lettre de son amant
La dernière lettre de son amant
de Jojo Moyes
Editeur : Milady
Poche : 526 pages
Prix : 8.20 €

En 1960, quand Jennifer se réveille à l'hôpital après un accident de voiture, elle a tout oublié. Alors qu'elle cherche à comprendre pourquoi elle est devenue étrangère à sa propre vie, elle retrouve une lettre d'amour. Son correspondant, qui signe d'un simple «B», semble prêt à tout pour elle. Quarante ans plus tard, Ellie découvre cette correspondance dans les archives du journal pour lequel elle travaille. Elle brûle de savoir comment s'est terminée l'histoire de ces deux amants - et, par la même occasion, si celle qu'elle vit vaut vraiment le détour. La dernière lettre changera leur vie à tout jamais.

  • Mon avis :
Ellie, jeune femme trentenaire des années 2000, est journaliste à Londres. Lors de recherches pour un futur article, elle tombe sur une lettre d'amour des années 1960, de la part d'un certain "B" pour "Jenny". L'auteur nous plonge alors dans la vie de Jennifer Stirling, une jeune femme mariée à un riche homme d'affaires. Après un accident de voiture, Jennifer se retrouve amnésique, mal à l'aise dans sa peau et ne se sent pas à sa place en compagnie de ses proches. Les semaines passent et Jennifer découvre des lettres d'amour cachées dans sa penderie, et comprend qu'elle avait un amant, un certain "B". Jennifer cherche donc à découvrir qui se cache derrière cette correspondance.

J'ai fait la connaissance de l'auteur avec son roman "Avant toi" il y a quelques mois, et ce fut un véritable coup de coeur. J'ai donc entamé ma lecture de "La dernière lettre de son amant" confiante, certaine d'apprécier. Malheureusement, j'ai été vraiment déçue. 

L'histoire en elle même, au final, est plutôt belle. Toutefois, le tout est mal amené, c'est inutilement lent, et certains passages sont assez brouillons. La première partie du roman est vraiment longue, limite soporifique. Quant aux bonds dans le temps, je les ai trouvés mal gérés et perturbants.
De plus, j'ai vraiment eu du mal à apprécier les deux personnages féminins. Ellie sort avec un homme marié et a un caractère vraiment égoïste. Elle ne pense qu'à elle et dénigre quiconque voudrait lui faire entendre raison. Heureusement, elle évolue un peu à la fin du roman. Quant à Jennifer, je l'ai trouvée trop préoccupée par l'image qu'elle veut donner aux autres. Elle se décide à assumer sa personnalité, ses rêves, et prend sa vie en mains aux trois quarts du roman, et ça fait du bien. Concernant les traits de caractères communs aux deux femmes, j'ai eu du mal à comprendre leur côté "soumis à un homme exécrable".

Pour conclure, je n'ai pas été charmée par "La dernière lettre de son amant". Si au final, l'histoire est plutôt belle, je n'ai pas apprécié les personnages principaux et je trouve que le récit souffre de trop de longueurs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire