samedi 27 juin 2015

La sorcière de Prince Island

Couverture La sorcière de Prince Island 
La sorcière de Prince Island
de Kendall Kulper 
Editeur : Hachette
Collection : Black moon
Broché : 400 pages
Prix : 16 €

Avery Roe n’a qu’un seul désir : devenir, après sa grand-mère qui l’a élevée, la prochaine Sorcière de Prince Island, dont le rôle est de protéger les marins. Mais sa mère a choisi pour elle un tout autre destin. Elle l’arrache à sa grand-mère avant qu’elle apprenne le secret des femmes de la famille. Prise au piège de sa mère, Avery ne peut plus utiliser sa magie. Il lui reste tout juste la capacité de deviner, en rêve, ce que l’avenir lui réserve. Des années durant, Avery cherchera à libérer la magie qui sommeille en elle. À seize ans, elle y est plus résolue que jamais. Parce que les habitants ont besoin de sa protection. Parce qu’elle aime Taneh, un séduisant harponneur aux étranges tatouages. Parce que, dans un rêve, elle a vu son propre meurtre. Or, nul ne peut supprimer la Sorcière de l’île de Prince Island…

  • Mon avis :
Avery Roe  vit avec sa grand mère depuis qu'elle a été abandonné par sa mère un an après sa naissance. Les Roe sont une famille de sorcières très puissantes, qui protègent l'île de Prince Island et ses habitants. Avery ne rêve que du jour où elle deviendra sorcière après sa grand mère. Sa mère, pour qui être une sorcière est une malédiction, va l'empêcher d'accéder à ce rêve en venant la chercher à ses douze ans. Avery se retrouve alors enfermée dans une prison dorée, incapable d'exercer la magie, et loin de sa grand mère.

"La sorcière de Prince Island" est un roman qui m'a ennuyée. L'auteur a beaucoup de connaissances et de bonnes idées, mais le récit souffre de longueurs et manque de passion. Je suis restée spectatrice de cette histoire, sans vraiment m'intéresser aux événements qui surviennent, ou à la quête de la jeune Avery. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il ne se passe rien dans ce roman, mais en tournant la dernière page, j'ai vraiment ressenti une impression de vide.

Avery est une jeune fille au départ intéressante, mais elle a fini par m'agacer. Elle se laisse trop facilement influencer. Avery se montre butée et râle intérieurement, mais elle n'agit pas beaucoup par elle même. Avery a également un côté assez égoïste,  s'intéressant aux gens uniquement quand ils peuvent lui apporter quelque chose, et les oubliant presque aussi vite.
Le personnage de Taneh est très intéressant, mais il est trop effacé. Pourtant, son passé fait de lui un être attachant, et ses particularités le rendent très intriguant. On a des réponses à son sujet, mais j'aurais aimé en savoir encore plus. 

En conclusion, "La sorcière de Prince Island" est un roman qui avait pas mal de potentiel, mais qui souffre d'un manque de profondeur, et d'un rythme trop lent. Malheureusement, je n'ai pas du tout été charmée par ce livre, je me suis même ennuyée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire