vendredi 26 juin 2015

L'ordre de tuer

Couverture L'épreuve, tome 0 : L'ordre de tuer
L'ordre de tuer
de James Dashner
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 348 pages
Prix : 18.50 €

Treize ans avant que Thomas entre dans le Labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe. Mais cette terrible épreuve n'est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu'elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu'à l'existence de la race humaine !
Convaincus qu'il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver... s'ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde dévasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.

  • Mon avis :
"L'ordre de tuer" est un roman issu de l'univers "Le labyrinthe" de James Dashner. Je vous conseille de le lire en dernier, après la trilogie. En effet, même s'il s'agit d'un prequel à la saga, les événements et informations contenus dans ce tome pourraient vous spoiler sur l'intrigue générale de la trilogie.
Voilà pourquoi je vous conseille de ne pas lire mon avis, si vous n'avez pas lu la saga.

Nous nous retrouvons auprès de Mark et ses amis, treize ans avant les événements du premier tome "Le labyrinthe". Les éruptions solaires et les catastrophes qui ont suivies ont eu lieu il y a un an. Mark et son petit groupe ont réussi à s'en sortir et tentent de vivre une vie normale. Ce quotidien difficile mais relativement tranquille va être mis à mal par la propagation d'un virus : la Braise.

J'ai beaucoup aimé suivre l'histoire de Mark et ses amis. L'intrigue m'a tenue en haleine jusqu'au bout, et j'avais très envie de savoir si les personnages allaient pouvoir s'en sortir.  Parallèlement à leurs "aventures", on revit le moment des éruptions solaires, le jour où tout à basculé pour la planète, à travers des flashbacks, via les rêves de Mark. On prend alors conscience de ce qu'on du vivre tous ces gens, bien avant la création du WICKED et du labyrinthe.
On a quelques réponses aux questions que l'on pouvait se poser après la lecture de la trilogie. Le roman n'est pas centré là dessus, et cela ne m'a pas dérangé. Je ne cherchais pas spécialement davantage d'explications dans "L'ordre de tuer", mais j'ai été contente d'en avoir. Disons que c'est un plus non négligeable, en plus de la toute nouvelle intrigue que nous propose l'auteur. 

Du côté des personnages, je les ai trouvés bien travaillés et on s'attache facilement à eux. Mark et Trina sont de jeunes adultes de dix-sept ans. J'ai apprécié le jeune garçon, qui est courageux et qui est prêt à tout pour protéger ses amis. Alec, autre membre du groupe, est un ancien soldat d'une quarantaine d'années plein de ressources. Il m'a fait pensé à un vieil ours un peu bougon, mais protecteur et attachant.
J'ai trouvé le roman plus sombre et plus violent que la trilogie. Il a également une note de crédibilité qui fait froid dans le dos. On s'imagine sans mal ce monde qui part à la dérive. Par conséquent, j'ai tremblé pour Mark et ses amis, presque autant que pour les personnages du Labyrinthe.

J'ai également été contente de retrouver la plume de James Dashner, que je trouve très addictive. Chaque fin de chapitre donne envie de savoir la suite, si bien qu'on les enchaîne sans s'en rendre compte.

Pour conclure, je suis vraiment ravie de ma lecture. Je me suis replongée avec plaisir dans l'univers de l'auteur, même si on ne retrouve pas les mêmes personnages. James Dashner a réussi à me passionner avec une nouvelle histoire, tout en gardant les événements de base de la trilogie. Pour moi,  "L'ordre de tuer" est une très bonne dystopie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire