samedi 4 juillet 2015

Magisterium, tome 1 : L'épreuve de fer

Couverture Magisterium, tome 1 : L'épreuve de fer
Magisterium, tome 1 : L'épreuve de fer
de Cassandra Clare et Holly Black
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 377 pages
Prix : 17.90 €

Depuis qu'il est tout petit, Callum Hunt, 12 ans, connaît trois règles par cœur : ne jamais faire confiance à un magicien; ne jamais réussir une épreuve soumise par un magicien; ne jamais suivre un magicien au Magisterium. Callum va enfreindre toutes ces règles et sa vie changera comme jamais il n'aurait pu l'imaginer. La plupart des jeunes feraient tout en leur pouvoir pour réussir l'épreuve de fer, mais pas Callum Hunt. Callum veut échouer. Son père lui a appris que la magie n'augurait rien de bon et qu'il valait mieux s'en éloigner. Or Callum ne réussira pas à rater le test et se retrouvera au Magisterium, un endroit à la fois sinistre et sensationnel, où le passé et l'avenir s'entremêlent d'une étrange façon. L'épreuve de fer n'est que la première d'une série d'épreuves beaucoup plus intenses.

  • Mon avis :
Callum Hunt, un jeune garçon de douze ans, vit seul avec son père. Ce dernier lui a toujours appris à se tenir loin des mages et de la magie en générale. Callum a toujours vécu dans l'idée que la magie est néfaste, et ne se sert donc jamais de ses pouvoirs. Toutefois, Callum fini par se faire repérer par les mages du Magistrium, une école de sorciers. Le jeune garçon y passera un test afin d'intégrer l'école. Sur les conseils de son père, et aussi parce qu'il est terrifié, Callum fait tout pour échouer. Pourtant, Maître Rufus décide de le prendre sous son aile et de le faire intégrer le Magisterium.

J'ai beaucoup aimé ce premier tome écrit à quatre mains. L'intrigue est prenante et intéressante, l'univers est à la fois classique et enchanteur. Je dois l'avouer, certains aspects du roman m'ont fortement fait penser à la saga Harry Potter (l'école de magie, le trio d'amis, l'ennemi du Magisterium...), mais au final, cela ne m'a pas vraiment dérangée. C'est bien écrit et les deux auteurs ont réussi à me tenir en haleine jusqu'au bout.
L'histoire en elle-même est assez sombre, même si l'on y parle de magie. Celle-ci ne nous donne pas vraiment envie, et la sévérité des mages ne fait qu'accentuer le côté antipathique de l'école. Toutefois, les choses évoluent au fil des pages, et on apprend à aimer cette univers au contact des personnages.

D'ailleurs, concernant les protagonistes, j'ai été également très agréablement surprise. Callum, notre personnage principal, et ses nouveaux amis (Tamara et Aaron) sont attachants et ne font pas du tout "gamin" pour leur âge. Ils sont assez réfléchis pour une douzaine d'années, et ils sont vraiment agréables à suivre.
Callum n'est pas un véritable héros, mais il fait du mieux qu'il peut pour faire ce qui lui semble juste. A son entrée dans le Magisterium, ses convictions seront vite ébranlées. Il va devoir vite se débrouiller tout seul, et trouver le moyen de faire face à ses déceptions.

En conclusion, « Magisterium, tome 1 : L'épreuve de fer » a été une très agréable surprise. C'est un premier tome complet, qui pose les bases d'une saga intéressante tout en nous offrant une véritable intrigue. Le rebondissement final est vraiment bien trouvé, et il me donne envie de lire la suite au plus vite ! Je me demande comment les auteurs vont aborder la suite de leur saga.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire