lundi 14 septembre 2015

Neachronical, tome 2 : post-mortem


 
Neachronical, tome 2 : post-mortem
de Jean Vigne
Editions du chat noir 
Broché : 371 pages 
Prix : 19.90 €

Avoir découvert ce qu'il s'était passé pendant ces cinq années effacées de sa mémoire n'a pas aidé Néa à comprendre ce qu'elle était devenue. Après une vengeance et une trahison, voilà qu'elle se retrouve abandonnée dans un cimetière, entourée de cadavres et de forces de l'ordre un rien agressives. Beaucoup trop d'obstacles sur la route de cette jeune fille qui la ralentissent dans sa quête de vérité : découvrir enfin sa nature et pourquoi la Mort rôde ainsi autour d'elle.
  • Mon avis :
Après un très bon premier tome (mon avis ici), je me suis presque tout de suite plongée dans le deuxième volet de la saga.

Jean Vigne m'a bluffée avec ce deuxième opus de sa série ! Je ne peux pas trop vous parler de l'histoire sans risquer de vous spoiler (et je déteste ça !) mais je peux vous dire que l'auteur nous offre un roman bourré d'action, de rebondissements et d'une bonne dose de fantastique.
J'ai adoré la narration alternée entre le passé et le présent, surtout que Jean Vigne maîtrise le procédé. En effet, il nous emmène d'une époque à l'autre, nous donnant envie de découvrir ce qu'il va se passer à chaque fois que l'on quitte une époque.
L'introduction d'un-certain-magicien-dont-je-tairai-le-nom est totalement cohérente avec l'univers et l'intrigue. A la lecture du tome 1, on ne se doute pas un instant que l'auteur va prendre ce chemin (enfin, peut être que vous oui, mais moi non, lol). Le mythe de ce personnage est revisité d'une manière très sympathique, même si j'avoue avoir eu un peu de mal avec sa version moderne. Cependant, son changement se comprend tout à fait étant donné qu'au fil des siècles et à cause de la nécromancie, il a un peu perdu de son humanité.

J'ai aussi beaucoup aimé le fait que l'on ai plus de personnages autour de Néa (autres que ses "victimes"). De ce fait, elle m'a beaucoup moins agacée que dans le premier tome (le seul point un peu négatif que j'ai pu relever dans ma chronique). De plus, Néa évolue dans ce tome, et pas forcément comme on peut le penser. Une fois encore, l'auteur nous surprend en donnant à son personnage principal une personnalité qui sort des sentiers battus en littérature young-adult. Les pouvoirs de Néa se développent et deviennent de plus en plus flippants, tout comme elle d'ailleurs. Néa prend goût à ces pouvoirs et n'hésite pas à les utiliser, sans vraiment se soucier de toutes les conséquences.

En somme, après un très bon premier tome, l'auteur signe un deuxième opus encore meilleur. Je suis conquise par « Post-Mortem » ! On sent bien un changement de style par rapport au premier, mais j'ai trouvé ça très chouette. Rendez-vous bientôt pour mon avis sur « Manus Dei », le dernier opus de la saga.

N'hésitez pas à visiter le site de l'auteur et la page facebook de la saga.

1 commentaire: