mercredi 14 octobre 2015

Fire Sermon

Couverture Fire sermon, tome 1 : Ils mourront ensemble 
Fire Sermon
de Francesca Haig
Editeur : Hachette
Broché : 496 pages
Prix : 18 €

Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité.

  • Mon avis :
Il y a plusieurs centaines d'années, une catastrophe nucléaire a pratiquement rasé l'humanité de la surface de la Terre. Depuis ce Grand Feu, les hommes ont changé, ils ont muté. Aujourd'hui, ils naissent par paire, ils mettent au monde des jumeaux dont l'un est Alpha (pratiquement parfait), l'autre Oméga (ils ont soit des tares physiques, mentales ou sont devins). Les Omégas sont rejetés de la société tandis que les Alphas représentent l'élite. Pourtant, chacun a besoin de l'autre pour vivre. En effet, lorsqu'un meurt, l'autre aussi.

Nous suivons l'histoire de Cassandra, une jeune Omega de dix-neuf ans. Une rumeur enfle au sein de la communauté Oméga, où il est question d'une île secrète où ils peuvent vivre en paix, loin du joug du Conseil Alpha. Cassandra sent que ce n'est pas une simple rumeur, elle en a rêvé. Lorsqu'elle réussi à s'échapper du cachot où son frère Alpha l'a enfermée, notre jeune héroïne se lance dans un un voyage périlleux, pour retrouver cette fameuse île.

L'univers de Francesca Haig est original, prenant et vraiment bien construit. Je me suis tout de suite sentie happée par ce nouveau monde imaginé par l'auteur. C'est un univers sombre, oppressant où l'espoir n'a pas vraiment la place de se développer. C'est une société profondément ségrégationniste et injuste. En somme, c'est un univers qui prend aux tripes et fascinant ! Je regrette juste que l'on n'en sache pas plus sur ce qui a provoqué le Grand Feu. Ne pas en savoir plus sur ce point de départ de la catastrophe est un peu gênant je dois l'avouer.

Mon grand soucis à propos de ce livre, c'est que je n'ai pas vraiment ressenti d'émotions ou d'empathie envers les personnages. Ce qui est terrible dans un tel univers ! Je suis restée en retrait, limite hermétique à leur histoire. Je ne me suis pas sentie proche de Cassandra et Kip, et je ne saurai pas dire pourquoi exactement. De plus, les difficultés rencontrées par nos deux héros n'en sont pas vraiment. En effet, à chaque fois, le tout est réglé en quelques instants, il y a presque toujours une solution rapide et facile.

Cassandra est une jeune fille qui aurait pourtant pu être très attachante à cause de ce qu'elle a vécu et de ce qu'elle vit dans le récit. Malheureusement, je l'ai trouvée plutôt terne. Cassandra manque de peps, tout comme l'histoire que l'on nous raconte.
Quant à Kip, j'ai vu venir la révélation le concernant à des kilomètres. Cela ne m'a pas gâchée ma lecture, mais j'attendais le moment fatidique. J'ai trouvé que cette révélation n'avait pas fait grand bruit, comme si cela rendait le personnage de Kip superflu dans l'histoire. C'est dommage.

En conclusion, « Fire sermon » n'a pas été à la hauteur de mes espérances. L'univers mis en place par l'auteur est génial, mais je n'ai pas ressenti de connexion avec les personnages et j'ai trouvé l'histoire un peu plate. Toutefois, je suis assez curieuse de voir ce que l'auteur nous réserve pour la suite. C'est donc avec plaisir que je lirais le deuxième tome.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire