mardi 20 octobre 2015

L'agence de Mme Evensong, tome 2 : Accordez-moi une nuit

Couverture L'agence de Mme Evensong, tome 2 : Accordez-moi une nuit 
L'agence de Mme Evensong, tome 2 : Accordez-moi une nuit
de Maggie Robinson 
Editeur : J'ai lu
Collection : Aventures et passions
Poche : 384 pages
Prix : 7.40 €

La vénérable Mme Evensong dirige la meilleure agence de placement de Londres. C’est pourquoi le baron Alec Raeburn sollicite son aide. Il a besoin d’une actrice pour jouer le rôle d’une héritière ingénue afin de piéger le Dr Bauer qui faisait chanter sa femme et l’aurait tuée. Ce qu’Alec ignore, c’est que sous la perruque de Mme Evensong se cache Mary, la nièce de la vieille dame, qui a repris, en secret, les rênes de l’agence. Et c’est elle qui va l’accompagner en Écosse, pour vivre une aventure bien plus trépidante que tout ce qu’il a pu imaginer…

  • Mon avis
Après un premier tome plaisant et très prometteur (intitulé « Dans les bras d'une héritière ») j'avais hâte de découvrir ce que l'auteur avait à nous offrir pour la suite. Malheureusement, j'ai été un tout petit peu déçue.

La baron Alec Raeburn est persuadé que sa femme a été manipulée par le Dr Bauer, et que c'est pour ça qu'elle s'est suicidée. Alec a entendu parlé de l'agence de Mme Evensong et s'y rend pour lui demander son aide. Il veut engager une actrice pour se rendre dans le nouveau complexe du Dr Bauer, le Forsyth Palace Hotel, afin de le piéger. Alec est certain que le docteur ne résistera pas à une jeune femme douce, fragile et innocente. Mary réussi à convaincre sa tante d'y aller et de remplir elle-même le rôle de l'appât. Nos héros vont se retrouver empêtrés dans une situation qu'ils n'auront pas du tout prévue !

L'histoire se déroule au début du XXe siècle. C'est une période que je n'ai pas trop l'habitude de voir dans les romances historiques, et je trouve ça vraiment très sympathique. Dans ce tome on découvre même les débuts de l'automobile.
L'intrigue en elle-même est très plaisante, même si j'ai trouvé qu'elle s’essoufflait un peu dans la deuxième moitié du roman, avec un côté un peu trop prévisible. L'auteur nous offre une histoire qui ne sort pas vraiment des sentiers battus dans la collection Aventures et Passions, mais c'est assez drôle et on passe un bon moment.

Une fois de plus, je suis tombée sous le charme des deux héros du livre. Ils forment un couple improbable, car sont issus de classes sociales différentes, et pourtant, leur duo va remarquablement bien fonctionner. Au final, ils ont des caractères assez semblables et se complètent sur les choses qu'ils n'ont pas en commun.
Mary est une jeune femme déterminée, indépendante et courageuse. Elle est également vive d'esprit, un brin espiègle, comme sa tante.
Quant à Alec, c'est un homme abîmé émotionnellement par la mort de sa femme et sa trahison. Il dit ne pas se soucier des ragots que l'aristocratie colporte sur lui, mais on voit bien qu'au fond, cela le touche.
J'ai également beaucoup aimé les personnages secondaires. Oliver, l'assistant de Mary, est drôle et intéressant. On voit assez peu tante Mim, mais elle m'a fait l'effet d'une vieille dame espiègle et j'adore ça.

En conclusion, je dois bien avouer que j'ai été un poil déçue par ce deuxième tome. J'ai adoré les personnages principaux et secondaires, mais l'intrigue est devenue moins intéressante dans la deuxième moitié du roman. J'espère donc que la suite (« Les couleurs d'Eliza » qui sort le 10 février 2016) sera un peu mieux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire