mardi 8 décembre 2015

Les enfants de Peakwood

Couverture Les Enfants de Peakwood
Les enfants de Peakwood
de Rod Marty
Editeur : Scrinéo
Broché : 383 pages
Prix : 20 €

Quels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D'où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d’autres commencent-ils à agir étrangement ? Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler… Félicitations, la mort vous offre une seconde chance…

  • Mon avis :
Le roman s'ouvre sur un tragique accident qui a bouleversé la ville de Peakwood et ses habitants. Presque une décennie plus tard, leur secret les rattrape et le danger est imminent. Chayton, le médecin de la ville, et Ogima, son père chaman, vont devoir sauver les habitants et ont très peu de temps pour trouver un moyen de le faire.

« Les enfants de Peakwood » est un thriller fantastique original, mais je n'ai pas totalement accroché avec l'histoire. L'intrigue est intéressante, mais elle met beaucoup de temps à se mettre en place. J'ai trouvé le début un peu confus et on se demande où l'auteur veut en venir. Une fois qu'on a bien saisi les tenants et aboutissants de l'intrigue, l'histoire est prenante, mais on arrive vite à la fin.

L'ambiance du roman est assez sombre et violente. Je pensais que ce livre appartenait à la catégorie jeunesse, mais certaines scènes explicites sont assez violentes ou empreintes de sexe. Je pense que c'est donc un roman à ne pas mettre entre toutes les mains.
Malgré ce côté sombre du roman, je dois avouer que je n'ai pas ressenti la moindre tension. On sait que la situation est urgente, mais personnellement, je ne l'ai pas ressenti. Cela vient peut être du fait que je n'ai pas réussi à ressentir une connexion avec les personnages, comme si je regardais simplement la scène au lieu de la vivre...

La multitude de personnages m'a empêchée de m'attacher à eux car j'ai trouvé que leurs caractères n'étaient pas développés. De plus, le fait que les protagonistes soient si nombreux ralenti la progression de la lecture, sa fluidité. Au début du roman on perd du temps à se dire "c'est qui celui là déjà ? Ah oui, c'est le frère de Machin....".

En conclusion, j'ai bien aimé ma lecture de « Les enfants de Peakwood » mais plusieurs choses m'ont empêchée d'apprécier totalement ce roman. Je regrette de ne pas avoir su aimer complètement ce livre, surtout quand je vois les chroniques de blogueurs hyper enthousiastes ! A tous les amateurs de thrillers fantastiques, je vous conseille d'essayer ;)

1 commentaire:

  1. Je comprends que le choix narratif a pu te déranger. J'ai fait au début quelques allées retour pour faire les liens entre les personnages. Et dans ce genre de lectures, tu as toujours une préférence du point de vue des personnages. Tu attends le retour de untel ou untel. Mais globalement ce fut une jolie découverte! Quoi, tu pensais que c'était de la jeunesse!!! Pas du tout! A bientôt.

    RépondreSupprimer