samedi 27 février 2016

Comme un livre ouvert

Couverture Comme un livre ouvert 
Comme un livre ouvert
de Liz Kessler
Editeur : Hugo & Cie
Collection : New way
Broché : 312 pages
Prix : 17 €

Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel qui la consume. De quoi oublier de s’inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier le mariage de ses parents qui s’effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe… Pourquoi n’est-ce pas Dylan, son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt Mademoiselle Murray, sa prof d’anglais ?

  • Mon avis (en quelques mots) :
Ce livre a été une immense déception. J'ai choisi de lire ce roman car les livres Hugo New Way véhiculent généralement des messages forts et intéressants. Malheureusement, cette fois-ci, c'est loupé !

Le résumé nous promet une histoire, et le livre nous en raconte une autre. J'ai l'impression d'avoir été flouée. Cette attirance élève-prof n'existe pas, ce n'est qu'une anecdote incongrue perdue au milieu du néant soporifique de la vie de l'héroïne. Le thème de l'homosexualité est abordé de manière trop maladroite à mon goût. De plus, le refrain "Je savais que tu étais homosexuelle avant même que tu le saches toi même" je trouve ça complètement débile. Surtout que l'héroïne n'en montre aucun "signe" (à sa mère ou ses amies) et qu'elle ne se pose même pas la question là dessus avant pratiquement la fin du roman.

Je n'ai pas apprécie le personnage d'Ashleigh. C'est une jeune femme de dix sept ans qui se comporte comme si elle en avait treize ou quatorze. C'est une vraie gamine, égoïste et paumée, à qui j'ai eu envie de mettre des baffes. Beaucoup de ses décisions m'ont poussée à me demander si elle était bien dotée d'un cerveau en état de marche...
Le personnages secondaires ne sont pas géniaux, je ne me suis attachée à aucun d'entre eux.

Je suis très déçue par ce roman. Je m'attendais à quelque chose de plus engagé, de plus authentique.

1 commentaire: