vendredi 12 février 2016

La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains

Couverture La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains
La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains
de Catherynne M. Valente
Editeur : Balivernes
Broché : 256 pages
Prix :

Septembre est une jeune fille qui aspire à l’aventure. Quand elle est invitée en Féérie par le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises, bien sûr, elle accepte. Qui ne le ferait pas à douze ans ? Mais Féérie est dans la tourmente, sous le règne écrasant d’une Marquise maléfique.

  • Mon avis :
Septembre est une petite fille de douze ans solitaire par la force des choses. Son papa est parti à la guerre, tandis que sa mère travaille à l'usine sur des moteurs d'avions et est très peu présente. Lorsque le Vent Vert lui propose un voyage en Féérie à dos de Léopard des Petites Brises, notre jeune héroïne n'hésite pas une seule seconde. Septembre est loin de se douter que tout n'est pas si rose en Féérie. En effet, il y a des règles strictes, édictées par une terrible Marquise.

L'écriture et l'univers du roman sont assez spéciaux, entendez par là "singuliers". Toutefois, une fois passé les quarante / cinquante premières pages, j'ai fini par me retrouver totalement absorbée par cet univers. C'est un roman fantastique trépidant où les rebondissements s'enchaînent sans nous laisser le temps de souffler.
Ce roman a un petit côté sombre et décalé; et il m'a souvent rappelé plusieurs oeuvres de la littérature jeunesse (surtout Alice au pays des merveilles, Narnia ou encore Le magicien d'Oz). Bien sûr, il ne s'agit pas d'une histoire copiée sur celles-ci, mais d'un sentiment général, et ce n'est en aucun cas une critique négative. Au contraire, Catherynne M.Valente a su exploiter les "codes" de la littérature jeunessse fantastique tout en y apportant sa touche spécifique. L'univers est riche et varié, et il est également très bien représenté par les illustrations enchanteresses d'Ana Juan. Nous en avons une à chaque chapitre (soit vingt-deux au total) et je les ai trouvées absolument sublimes.

Quant à l'écriture de l'auteur, je l'ai trouvée vraiment très belle. Je pense que le traducteur a fait un très bon travail et qu'il a su retranscrire toute la magie de l'histoire. C'est un roman où il y a pas mal de subtilités, de métaphores, de poésie... D'ailleurs, c'est une des raisons pour laquelle je conseille cet ouvrage également aux adultes !

Outre l'action omniprésente, on rencontre de multiples personnages, la plupart non humains. L'ensemble des protagonistes forme un groupe hétérogène, absolument fantastiques et géniaux à découvrir. On rencontre des golems de savon, des génies, des vouivres (et même une Vouivrothèque !), divers animaux parlants, des "objets" vivants... Sans oublier la vilaine petite Marquise !
Pour tout vous dire, j'ai fini par m'attacher à tous les personnages principaux du roman, même cette fameuse Marquise.

En somme, ce roman a été un véritable coup de coeur pour moi. C'est un conte/roman jeunesse bien réalisé, plein de magie et de mystères. C'est également une belle histoire d'amitié dans un monde où tout est possible. Venez faire un tour en Féérie !

 

1 commentaire: