lundi 15 février 2016

Le chat sur le mur

Couverture Le chat sur le mur 
Le chat sur le mur
de Deborah Ellis
Editeur : Hachette jeunesse
Broché : 188 pages
Prix : 14.90 €

Claire avait 13 ans quand elle est morte et qu'elle s'est réveillée dans le corps d'un chat errant, à Bethlehem, en Cisjordanie. Réfugiée dans une maison avec deux soldats israéliens et un petit garçon palestinien, elle va partager pendant quelques jours leur quotidien.

  • Mon avis :
Claire avait 13 ans lorsqu'elle est morte à Bethlehem en Pennsylvanie (aux Etats-Unis) et s'est réveillée à Bethléem en Cisjordanie. Cela fait désormais un an qu'elle est en chat errant dans cette ville partagée entre les palestiniens et les israéliens. Un jour, Claire se retrouve coincée dans une maison avec deux soldats israéliens venus en reconnaissance, et un enfant palestinien qui s'était caché dans une trappe sous la maison.

L'histoire du livre se veut symbolique, à propos de deux peuples qui ne se comprennent pas et qui se font la guerre. Toutefois, cela n'a pas du tout fonctionné pour moi. L'idée est très bonne, je comprends ce que l'auteur a voulu faire passer comme message. Mais pour moi, le récit est abordé de façon maladroite. L'histoire n'est pas vraiment intéressante. On passe, en gros, quelques heures avec les personnages, à attendre. Le tout n'est pas assez approfondi.

A travers des fashbacks, on découvre le passé de Claire. Ce sont diverses scènes de vie, dont la plupart se déroulent au collège. Le personnage de Claire est, malheureusement, imbuvable. C'est une jeune fille égoïste, chiante, et imbue d'elle-même. Souvent mesquine, elle prenait plaisir à faire souffrir les autres (profs, camarades, sa propre soeur). Par conséquent, impossible de m'attacher à elle. Claire m'a tout simplement exaspérée.
J'ai bien aimé un des deux soldats, pas du tout à l'aise avec sa mission et ce qu'on lui demande de penser sur les palestiniens. Dommage que ce conflit interne ne soit pas plus mis en avant. En voilà un sujet qui aurait mérité sa place dans ce livre.

Je n'ai ressenti aucune émotion (à part l'exaspération) et c'est bien dommage. Peut-être est-ce dû au fait que l'histoire n'est pas assez développée, ou parce que l'on suit celle-ci du point de vue de Claire que je trouve insupportable.
Je pense qu'un témoin plus attachant aurait rendu cette histoire plus intéressante et plus attendrissante. Claire reste une spectatrice égoïste, donc forcément, elle ne paraît pas touchée par ce conflit insoluble dans lequel elle se trouve. Par conséquent, comment être touchée par cette histoire ?

En conclusion, c'est très déçue que j'ai refermé ce roman. J'ai bien compris que l'auteur voulait faire passer un message avec son roman, mais je trouve qu'elle l'a fait de façon maladroite. Toutefois, cela n'est que mon avis. J'ai vu plusieurs articles positifs sur ce livre. Faites-vous votre propre idée ;)



------------------------------

Cette lecture fait partie du Challenge Mystère organisé par Froggy :)

Photo 
http://frogzine.weebly.com/uploads/9/7/9/6/9796117/864178_orig.png

3 commentaires:

  1. Ouf! Tout juste pour le challenge la chronique :p

    RépondreSupprimer
  2. En fait, la date butoir de remise est le 10... :-( Dommage que ta première lecture ne fut pas plaisante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Froggy. Oui, c'est pour cela que j'avais coché le Joker "retard" lors de la remise de ma chronique ;)

      Supprimer