lundi 6 juin 2016

Psi-changeling, tome 13 : Le bouclier de givre

Couverture Psi-changeling, tome 13 : Le bouclier de givre
Psi-changeling, tome 13 : Le bouclier de givre
de Nalini Singh
Editeur : Milady
Poche : 560 pages
Prix : 8.70 €

Libérée du « traitement » destiné à détruire ses capacités, Ivy Jane aurait dû fuir Vasic, le froid soldat aux mains pleines de sang. Mais lorsque les Psi sont frappés par une épidémie mortelle, la jeune femme reste se battre pour les siens… et pour Vasic, son protecteur, son bouclier humain, qui se croit damné pour toujours. Et tandis que le monde sombre dans une folie meurtrière, Ivy va découvrir que même sa volonté de fer ne suffira peut-être pas à sauver cet homme des ténèbres glacées qui l’attendent…

  • Mon avis :
Une fois de plus, je me suis laissée embarquer dans le monde de Nalini Singh. Ce treizième tome (déjà !!!) est un gros coup de coeur.

Je vous déconseille de lire mon avis à partir d'ici si vous n'avez pas lu les précédents tomes.

Après avoir essuyé bon nombres d'attaques de la part de Purs Psis, et après la chute de Silence, l'espèce Psi a été fragilisée. Toutefois, ils ne sont pas au bout de leur peine, avec la menace grandissante d'une infection létale. Kaleb Krychek a peut être une idée pour tous les sauver, les empathes semblent être la clé. Le redoutable Tk Psi décide de réunir un groupe d'empathes bénévoles et de Flèches pour mener une expérience et sauver les Psi d'une mort assurée.

L'intrigue est prenante et j'ai dévoré « Le bouclier de givre », tournant les pages avec avidité et avec plaisir. Les événements s'enchaînent bien et l'on tremble aux côtés d'Ivy et de Vasic. A vrai dire, c'est même pour toute la communauté Psi que j'ai tremblé. L'action est omniprésente, même si le côté politique est bien présent (plus que dans les autres tomes de la saga). J'ai trouvé ce tome plus sérieux et plus grave, ce qui donne une certaine profondeur à l'intrigue, je dirais même à toute la saga.


J'ai également beaucoup aimé les personnages principaux mis en lumière dans ce treizième opus.
Dans cette saga, les relations entre les deux personnages principaux est souvent houleuse et/ou explosive. De part la nature de nos deux héros, cette fois-ci, ce n'est pas le cas. Pourtant, cela n'empêche pas leur relation d'être passionnée et profonde malgré leur retenue émotionnelle. J'ai beaucoup aimé le fait que Nalini Singh sache aussi se renouveler de ce côté-là. Ivy et Vasic apprennent à se connaître, s'apprivoisent et font cela tout en affrontant les dangers autour d'eux.
Ivy intègre le programme de Kaleb car elle veut sauver son espèce, mais elle désire aussi se trouver. En effet, jusqu'à présent, elle ignorait qu'elle était une empathe. C'est une jeune femme un peu effacée de caractère, plutôt du genre "soumise" mais cela ne m'a pas trop dérangée. Elle a également un petit côté déterminée lorsqu'il s'agit de sauver Vasic, et ça m'a suffit :)
Quant à Vasic, il estime que c'est trop tard pour lui, qu'il ne peut être sauvé. Il porte sur ses épaules une immense culpabilité par rapport aux choses qu'il a du faire en tant que Flèche sous les ordres de Ming Lebon. C'est un personnage qui m'a tout de suite touchée. Il évolue et change sans même en avoir conscience.

La romance entre Ivy et Vasic est bien présente, mais même si elle est le "moteur" du roman, elle n'est pourtant pas tout à fait au centre. L'intrigue sur la communauté Psi dans son ensemble prend beaucoup de place, et c'est très plaisant. On sent que l'auteur maîtrise son univers et qu'elle nous emmène exactement là où elle veut.

Fin des spoilers éventuels sur les tomes précédents.

Pour conclure, « Le bouclier de givre » a été un vrai coup de coeur. L'auteur sait se renouveler et continue de nous surprendre après treize tomes. Nalini Singh nous offre un roman à l'intrigue prenante, plus sombre et plus complexe que les précédents, avec des personnages complexes et attachants.
Le quatorzième tome est prévu pour septembre en France, j'ai hâte !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire