jeudi 11 août 2016

La vie rêvée d'Eve, tome 2 : Le choix

La vie rêvée d'Eve, tome 2 : Le choix
d'Anna Carey
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 265 pages
Prix : 16.90 €

Pour la première fois depuis qu'elle s'est échappée du pensionnat, Ève peut dormir sur ses deux oreilles. Elle vit à Califi a, un refuge pour les femmes. Cependant sa sécurité a un prix : elle a dû abandonner Caleb, le garçon qu'elle aime. Quand elle apprend qu'il a des ennuis, Ève part de
nouveau dans la Zone pour le sauver. Mais elle est capturée et emprisonnée dans la Cité des Sables, la capitale de la Nouvelle Amérique. Là, elle découvre alors un secret terrifiant sur son passé. Ève est tentée de fuir, mais les conséquences de son départ pourraient être mortelles pour ses proches. Il lui faut désormais faire un choix extrême : sauver ceux qu'elle aime... ou risquer de perdre Caleb pour toujours.

  • Mon avis :
La quasi totalité de la planète a été décimée il y a douze ans suite à la peste et son vaccin raté. Aux Etats-Unis, les hommes et les femmes ont été compartimentés pour rebâtir ne société viable, dirigée par le roi de la Nouvelle Monarchie Américaine. Les femmes vont à l'école et sont destinées à devenir de parfaites poules pondeuses (sans le savoir), assommée par un endoctrinement complet envers la gent masculine. Tandis que les hommes, eux, sont forcés de travailler jusqu'à l'épuisement, et ce dès leur plus jeune âge...

Je vous conseille de ne pas lire mon avis à partir d'ici si vous n'avez pas lu le premier tome.

Dans le premier tome, Eve a réussi à fuir l'école, elle a rencontré Caleb et elle a pu rejoindre la communauté de Califia. Depuis quelques mois elle goûte à une certaine sécurité, même si elle n'a pas pu oublier Caleb et rêve de pouvoir le retrouver un jour.

« Le choix » nous offre une très bonne intrigue, qui prend un autre tournant. L'histoire et l'univers prennent de la consistance et de la maturité. Si dans « La fuite » on est plus dans la découverte, là on est dans la planification, la rébellion, les complots... et c'est génial ! Certes, le tout est plutôt cousu de fil blanc, sans véritable surprise, mais cela ne m'a pas réellement gênée. J'ai beaucoup aimé suivre Eve au fil des évènements.

Les personnages secondaires du premier tome sont assez "absents" de ce récit. Ils partagent quelques moments de la vie d'Eve, et sont au coeur de l'intrigue pour certains, mais ils ne portent pas le récit. D'habitude, cela me gêne, et pourtant cela n'a pas été le cas ici. Certes, j'aurais aimé voir davantage Daren par exemple, mais je trouve que l'auteur a bien sur porter son héroïne et équilibrer son récit au niveau des personnages secondaires.

Fin des spoilers éventuels

Dans le premier tome, Eve était le genre d'héroïne qui faisait grincer des dents. Elle n'est pas parfaite dans ce deuxième tome, mais on voit très bien qu'elle a beaucoup évolué, beaucoup grandi. Eve fait enfin face à la réalité, et même si elle fait encore des erreurs (surtout quand elle se laisse guider par son coeur), je l'ai beaucoup appréciée, j'ai appris à l'aimer. Eve devient vraiment attachante et prend de l'assurance !

Du côté de l'écriture, c'est toujours aussi fluide et les pages défilent assez vite. Le seul bémol, pour moi, ce sont les dialogues intégrés à la narration. Il y a certes des guillemets, mais je suis une fan des alinéa, des retours à la ligne ou des tirets, pour savoir qui parle sans avoir à réfléchir ou à analyser qui le fait. C'est assez perturbant de devoir relire un paragraphe quand plusieurs personnages parlent, parce que l'on n'a pas saisi qui le fait et à quel moment.

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé « La vie rêvée d'Eve, tome 2 : Le choix » même si ce deuxième tome est différent du premier (que j'avais aimé lui aussi). Le changement de décor est rafraîchissant, on découvre une héroïne grandie, et la fin laisse présager un troisième tome en apothéose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire