dimanche 25 septembre 2016

Petits dérapages et autres imprévus

Couverture Petits dérapages et autres imprévus
Petits dérapages et autres imprévus
de Mily Black
Editeur : Charleston
Collection : Diva
Broché : 288 pages
Prix : 14.99 €

Prenez une jeune femme – Louise – timide et secrètement attirée par son patron – Francis.
Prenez le-dit patron et donnez-lui un caractère un peu moqueur, surtout auprès de son assistante. Donnez-leur un métier de rêve – testeurs d’hôtel – et envoyez-les en mission ensemble.
Ah, et invertissez la valise de Louise (remplie, évidemment, de vêtements « biens sous tout rapport ») avec celle d’une jeune femme plus… sûre dans sa peau et libérée.
Secouez bien et laissez le cocktail agir !

  • Mon avis :
Louise a un métier qui en ferait rêver plus d'un(e) : elle est testeuse d'hôtel. Depuis deux ans, à chaque mission, elle part avec Francis, son "patron", son binôme, dont elle est secrètement amoureuse. Une de leur mission, marquée par les imprévus, va changer la dynamique de leur relation, et forcer Louise à se montrer un peu plus audacieuse.

On rentre tout de suite dans le vif du sujet. L'intrigue est plaisante, certains rebondissements sont drôles et d'autres plus convenus. Globalement, j'ai passé un bon moment, même si la relation entre Francis et Louise ne m'a pas totalement convaincue. Le début du roman, jusqu'à la moitié, est addictif (car on attend avec impatience les dérapages) et j'ai aimé voir la relation de nos héros se mettre en place. Toutefois, en cours de route, j'ai été moins emballée. Louise et Francis sont très différents, presque trop. Étant donné qu'on arrive "en cours de route", on ne sait pas ce qu'ils ont partagé pendant ces deux années de travail, du coup il y a un petit manque de profondeur au sein de leur relation. Je dirais même, un manque de romantisme.

La relation entre Louise et Francis reste strictement professionnelle et "distante" et c'est entièrement à l'initiative de Louise. On voit le beau Francis tenter de blaguer et de la dérider, mais c'est peine perdue. On se rend vite compte que le monsieur en pince pour Louise, mais elle ne voit rien du tout (d'ailleurs c'est assez frustrant).
La pudibonderie de Louise ne m'a pas choquée. Je comprends tout à fait que l'on n'ai pas envie de "blaguer cul" avec n'importe qui, ni d'entendre sa soeur jumelle parler d'ébats sexuels aussi ouvertement (comme le ferait une copine bien salace). En revanche, Louise a un côté cul-cul-la-praline qui m'a un tantinet agacée. Sinon, j'ai beaucoup aimé avoir à faire à une héroïne simple, discrète et du genre timide, même si c'est poussé à son paroxysme.
Quant à Francis, je vous avoue que je n'ai pas spécialement craqué ! C'est un homme décrit comme un séducteur, un bel homme, mais pas non plus un "connard arrogant". Il reste toujours correct envers Louise, même s'il la taquine volontiers. A mon sens, Francis manque un peu de charisme. C'est peut être en partie parce qu'on ne connaît pas très bien le personnage ni ses pensées, étant donné que Louise est la narratrice exclusive.

En conclusion, « Petits dérapages et autres imprévus » est un roman somme toute sympathique, mais j'avoue que je m'attendais à quelque chose de plus drôle et de plus pétillant. Par certains aspects, le roman tient ses promesses. Pourtant, il y a quelque chose qui a fini par me lasser. Toutefois, la plume de Mily Black est agréable et le tout se lit très vite. D'ailleurs, j'ai déjà ajouté « Avec ou sans toi » et « Prête à t'aimer ? » dans ma pile à lire.

Afficher l'image d'origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire