lundi 24 octobre 2016

Et si...

Couverture Et si...
Et si...
de Rebecca Donovan
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 475 pages
Prix : 18.50 €

Quand Cal pense avoir retrouvé Nicole, l'amie d'enfance dont il a toujours été amoureux, il n'en croit pas ses yeux. Cependant, malgré sa ressemblance frappante avec Nicole, cette jeune femme prétend s'appeler Nyelle, et son caractère est à l'opposé de celui que Cal a toujours connu.

  • Mon avis :
J'ai aimé la série Breathing de Rebecca Donovan de manière assez inégale. Le premier tome m'avait énormément plu, mais les deux suivants avaient un petit goût de déjà-vu. Pourtant, la plume addictive de l'auteur m'a donné envie de découvrir autre chose d'elle. La sortie en français de « Et si... » a donc été l'occasion de voir si Rebecca Donovan allait me faire connaître de nouveau des émotions fortes. Malheureusement, je suis restée assez hermétique à cette histoire, que je n'ai pas vraiment appréciée.

Cal est un jeune étudiant qui, au fond de lui, souffre de la disparition de son amie Nicole dont il n'a plus de nouvelles. Lorsqu'il était enfant, il était amie avec elle et avec Rae et Richelle. Aujourd'hui, il a seulement gardé contact avec Rae. Lorsqu'en soirée, Cal croise une fille qui ressemble traits pour traits à Nicole, il n'en croit pas ses yeux. D'autant plus que la jeune fille dit s'appeler Nyelle. Cal décide donc d'apprendre à la connaître pour découvrir la vérité. Qui est vraiment Nyelle ? A-t-elle un lien avec Nicole ?

J'ai eu beaucoup de mal à finir ce roman. Dès le début, dès le troisième ou quatrième chapitre, j'avais deviné tous les tenants et aboutissants de l'intrigue. J'ai continué à lire en me disant "non, c'est trop simple, cela va se finir autrement" et pourtant non. C'est en grande partie ce qui m'a déçue pendant ma lecture. Le tout est trop lisse et trop convenu.
De plus, je n'ai ressenti aucune empathie envers le personnage de Nyelle. Je l'ai trouvée trop décalée tout au long du roman. Il y a un côté vraiment too much dans son personnage, qui, je trouve, gâche un peu tout. Pour moi, le manque de crédibilité a nuit aux émotions que j'aurai pu éventuellement ressentir.
Autre chose qui m'a gênée, c'est la maturité des personnages. Ils ont une vingtaine d'années, ils sont étudiants, mais se comportent comme des adolescents de 15/16 ans. Il y a un gros décalage entre ce que l'auteur a voulu nous présenter, et la manière dont elle aborde ces thèmes.

En revanche, j'ai beaucoup aimé les divers flashbacks et la relation du quatuor Rae / Richelle / Nicole / Cal. Ce sont les deux aspects du roman que j'ai préférés et j'ai trouvé qu'ils étaient bien maîtrisés. J'ai également trouvé que l'écriture de Rebecca Donovan était plus aboutie, plus travaillée que dans sa précédente saga. Ce qui est assurément un autre point positif.

Pour conclure, je suis totalement passée à côté de ce roman. « Et si... » n'a pas su me toucher ni me surprendre. Toutefois, les avis dithyrambiques fleurissent partout sur la toile, peut-être voudrez-vous tenter l'expérience ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire