lundi 24 octobre 2016

Sweet

Couverture Sweet
Sweet
d'Emmy Laybourne

Editeur : Hachette
Broché : 360 pages
Prix : 15.90 €

Madame, Monsieur,
J’ai l’honneur de vous inviter à une extraordinaire croisière de luxe à bord de l’Extravagance !
Au programme : découverte en avant-première d’un produit miracle qui vous débarrassera de vos bourrelets disgracieux. Et sans efforts !
Vous rêvez de retrouver votre taille de guêpe ? Le Solu est fait pour vous.
Le Solu n’est pas un amincissant comme les autres.
Le Solu vous fera vraiment maigrir.
Vous ne pourrez plus vous passer de lui.
Je vous le garantis.
N’attendez plus : rejoignez-nous sur les rives de Fort Lauderdale, en Floride, pour un embarquement imminent !
Au plaisir de vous aider à mincir,
Timothy Almstead, président de Solu Corporation

  • Mon avis :
Une couverture à la fois belle et intrigante, un résumé qui l'est tout autant, et le nom d'Emmy Laybourne, il n'en fallait pas plus pour me tenter ! Emmy Laybourne est une auteure jeunesse que j'aime beaucoup. Je l'ai découverte avec la saga « Seuls au monde » (il me reste le dernier tome à lire) et j'attendais avec impatience un autre de ses romans.

Nous nous retrouvons en compagnie de Lauren, une ado pulpeuse de dix-sept ans qui accompagne sa copine Vivika sur la croisière Solu afin de tester un nouveau produit miracle pour perdre du poids. Lauren n'a pas vraiment envie de maigrir, mais elle voit là l'occasion de passer du temps avec sa meilleure amie sur un palace flottant. Sur le bateau, on retrouve des invités triés sur le volet : des jeunes, des vieux, mais surtout des célébrités, des personnes riches et/ou influentes. Parmi eux, nous suivons aussi Tom, un jeune homme qui est là pour assurer la couverture média en exclusivité.

J'ai tout de suite été embarquée dans l'aventure Solu à bord de l'Extravagance. On sait qu'il va se passer quelque chose de terrible, que ça va déraper (mais si, vous avez bien vu les tâches de sang sur la couverture, non ?) mais on ne sait pas quand ni comment. La plume d'Emmy Laybourne est hautement addictive, l'intrigue et la tension montent crescendo. Les thèmes abordés dans le roman sont originaux et assez peu vus en littérature young adult en ce moment (le diktat de la minceur, le fait de s'accepter soi-même, les addictions...). Le seul petit bémol pour moi, c'est que j'ai eu l'impression que l'auteur ne poussait pas assez loin l'horreur de la situation. Cela aurai donné une dimension encore plus flippante au récit.

De plus, j'ai beaucoup aimé les personnages. Lauren est une jeune femme touchante et drôle, j'ai adoré la suivre et la voir se transformer au contact de Tom. Quant à lui, il nous réserve également de bonnes surprises. Leur relation va certes un peu vite, mais cela s'explique en partie par le contexte dans lequel elle se créée.

En conclusion, j'ai passé un excellent moment avec « Sweet ». Le roman n'a pas été un coup de coeur parce que je trouve qu'Emmy Laybourne n'a pas été au bout de ce qu'elle aurai pu faire avec ce roman, avec ses idées. Cependant, je tiens à souligner que j'ai adoré. L'auteur nous offre une histoire prenante avec des personnages attachants. J'ai désormais hâte de pouvoir lire autre chose de l'auteur.

1 commentaire:

  1. Dommage que l'auteur n'ait pas poussait l'horreur de la situation plus loin, mais il a l'air très sympa quand même. Je note :)

    RépondreSupprimer