lundi 19 décembre 2016

L'Héritage de la dague noire, tome 1 : Baiser de sang

Couverture L'Héritage de la dague noire, tome 1 : Baiser de sang 
L'Héritage de la dague noire, tome 1 : Baiser de sang
de J.R. Ward 
Editeur : Milady
Poche : 576 pages
Prix : 7.90 €

Paradis, fille de sang du premier conseiller du roi, a choisi d’abandonner la vie d’une noble pour rejoindre le programme d’entraînement de la Confrérie de la dague. Mais rien ne se passe comme prévu : l’entraînement est un véritable enfer, la lutte entre recrues est rude, et Butch O’Neal, le Dhestructeur, a clairement d’autres soucis en tête que leur formation.
Et pour couronner le tout, le beau Craeg qui fait chavirer son cœur est bien loin du prétendant idéal auquel s’attend son père. Alors que la violence se déchaîne autour d’elle, Paradis est cruellement mise à l’épreuve, et ne peut que se demander si elle sera assez forte pour faire face...

  • Mon avis :
Je suis en retard dans ma lecture de la saga « La Confrérie de la dague noire » car je n'ai lu que sept tomes (pourtant, la suite est dans ma bibliothèque). Toutefois, je ne me suis pas sentie spécialement perdue pendant ma lecture de ce premier tome de la saga spin-off. En effet, une partie du roman concerne Butch et Marissa, le couple phare du tome 4 de  « La Confrérie de la dague noire ». Et l'autre partie du récit renferme des évènements inédits. Je pense que j'ai du me faire spoiler un ou deux trucs, mais je vous avoue que je ne trouve pas cela bien grave.
Je tiens tout de même à préciser que se lancer dans « L'héritage de la dague noire » sans avoir lu « La Confrérie de la dague noire » serait, à mon sens, une erreur. Effectivement, l'univers de nos Guerriers est abordé, mais pas en détail, comme si l'auteur partait du fait que le lecteur en connaît suffisamment.

L'intrigue de ce premier tome se divise en deux, se concentrant sur Craeg et Paradis d'une part, et sur Butch et Marissa d'autre part.

--> Paradis, fille du premier conseiller du roi, s'est inscrite au programme d'entraînement de la Confrérie. Elle fait partie de la glymera (l'aristocratie) et est destinée à une existence oisive, mais elle souhaite faire plus que ça de sa vie, et souhaite faire ses preuves. C'est là qu'elle rencontre Craeg, fils de Brahl le jeune et simple "roturier". Entre eux, ce n'est pas une évidence. Ils sont attirés mutuellement mais leur relation se construit dans l'adversité. En effet, ils ne cessent de se repousser l'un l'autre. Si j'ai aimé Craeg et Paradis individuellement je dois avouer que je n'ai pas été spécialement charmée par leur couple et c'est dommage.
Paradis est une jeune femme à la fois combative, courageuse, qui sait ce qu'elle veut. J'ai adoré ces aspects de sa personnalité. En revanche, je n'ai pas spécialement accroché avec sa naïveté et son côté nunuche.
Craeg est attachant, même si au départ il nous apparaît comme un simple guerrier bourru. Son passé douloureux et sa soif de vengeance font de lui un homme à la fois attendrissant et courageux, déterminé.

--> Quant à Butch et Marissa, ils suivent une piste sur le meurtre d'une jeune femme vampire morte dans de terribles souffrances au Refuge de Marissa. Cet aspect du roman m'a beaucoup plu, même si je ne suis pas du tout fan du couple Butch/Marissa (ils m'énervaient déjà dans le tome 4 qui leur est consacré). J'ai également beaucoup aimé tout ce qui concerne le centre d'entraînement. D'ailleurs, j'aurai aimé que cet aspect du récit soit davantage développé.

En conclusion, « L'héritage de la dague noire, tome 1 : baiser de sang » est un premier opus prometteur mais qui ne m'a pas totalement convaincue. Toutefois, je vais laisser une chance au deuxième tome pour voir où l'auteur va nous emmener.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire