samedi 21 janvier 2017

Du fond de mon coeur : Lettres à ses nièces

Couverture Du fond de mon coeur : Lettres à ses nièces
Du fond de mon coeur : Lettres à ses nièces
de Jane Austen
Editeur : Le livre de poche
Poche : 192 pages

Inédites et passionnantes, les lettres de Jane Austen à ses trois nièces préférées dressent un portrait émouvant de l'auteur d'Orgueil et Préjugés.
Pour compléter cette correspondance, nous avons ajouté trois textes, écrits par les trois nièces de Jane à propos de leur tante. Ce sont des documents émouvants, décrivant son physique, ses habitudes, son caractère.
L'ensemble de ces textes et de ces lettres n'avait jamais été traduit en français. Il nous a semblé opportun de les réunir et ce sont certainement les derniers textes de Jane Austen qui nous restaient à découvrir.

  • Mon avis (en quelques mots) :
Je ne suis pas une Janéite pure et dure car je ne connais pas tout d'elle, mais j'aime beaucoup cette auteure que j'ai découverte grâce à « Orgueil et préjugés », comme beaucoup de fans ;) J'ai toute sa bibliographie dans ma bibliothèque, j'ai également lu « Lady Susan » et « Raison et sentiments ».

C'est donc avec impatience que j'attendais ce recueil de lettres au format poche, afin d'en savoir plus sur la personnalité de Jane Austen. Si son intimité est respectée et que l'on n'a pas forcément de détails, on aperçoit tout de même une partie d'elle, de sa façon d'être.

Dans la première partie du livre, nous retrouvons les lettres que Jane a écrites à ses nièces. Avec Anna, elle parle surtout des romans de la jeune femme, lui donne des conseils. Elle est gentille, jamais condescendante. Quant aux lettres adressées à Fanny et Caroline, on y retrouve plutôt des échanges concernant leur quotidien et la famille.
Dans la deuxième moitié du livre, on retrouve une lettre que Cassandra (la soeur de Jane) a écrite à Fanny après la mort de Miss Austen, ainsi que le témoignage de Cassandra pour la première biographie de l'auteur. On sent que Cassandra aimait profondément sa soeur. Il y a également une lettre de Fanny (qui m'a surprise !) et d'Anna.
La mort de Jane est bien sûr abordée, et cela m'a rendue un peu triste. Jusqu'au bout elle a tenté d'être discrète, de prendre le bon côté des choses et a pris soin de ne pas importuner sa famille, quand bien même elle devait beaucoup souffrir.

Avec ce livre on a l'impression de connaître un peu mieux Jane Austen. C'était une femme brillante, douce, modeste, bienveillante... et bien plus encore.

1 commentaire:

  1. Il faut absolument que je le lise ! Orgueil et préjugés étant l'un de mes livres préférés, j'aimerais bien en savoir plus sur Jane Austen.

    RépondreSupprimer