jeudi 5 janvier 2017

Le musée des monstres, tome 1 : La tête réduite

Le musée des monstres, tome 1 : La tête réduite
de Lauren Oliver, H.C Chester et Benjamin Lacombe
Editeur : Hachette
Broché : 352 pages

« Mesdames et messieurs, petits et grands, bienvenue au Musée des Horreurs de Dumfrey, venez découvrir ses curiosités en tout genre et autres bizarreries merveilleuses ! » Laissez-nous vous présenter Sam, le garçon le plus fort du monde, Philippa, la médium, Thomas, l’acrobate et assistant du magicien… Tous trois sont de jeunes orphelins qui ont grandi ensemble, heureux à l’abri des murs d’un étrange musée. Mais quand Max, lanceuse de couteaux, rejoint le groupe, une série de terribles évènements s’enchaînent. Suite à la mort d’une spectatrice lors d’une de leurs représentations, la ville accuse la tête réduite qui fait la fierté de Dumfrey d’être à l’origine d’une malédiction. Lorsque celle-ci disparaît, et que le musée se retrouve menacé de fermer, la bande des quatre orphelins extraordinaires décide de mener l’enquête… Leurs recherches vont les amener à croiser de dangereux individus et les entraîner au cœur de secrets sur leur propre passé…

  • Mon avis :
Le musée des monstres de Mr Dumfrey renferme bon nombre de curiosités et de bizarreries. Nous y faisons la rencontre de quatre personnages, tous orphelins : Sam, Thomas, Pippa et Max. Tous possèdent un don particulier : l'un a une force exceptionnelle, un autre est un contorsionniste, une est médium et la dernière est une excellente lanceuse de couteaux. Ils vivent heureux au musée, mais leur vie va basculer lorsqu'une tête réduite d'Amazonie, acquise depuis peu par Dumfrey, va provoquer un vrai remue ménage : les morts s'enchaînent, le mystère s'épaissit et la rumeur enfle en ville.
Nos quatre héros décident de mener l'enquête ! La tête réduite est-elle vraiment maudite ?

L'univers de « Le musée des monstres, tome 1 : la tête réduite » est certes sombre, mais pas trop non plus. On reste dans le domaine du jeunesse, et cela n'est absolument pas un défaut. En tous cas, cela ne m'a pas empêchée d'être très prise par le récit.
Le style des deux auteurs m'a tout de suite embarquée. On ne se doute pas un instant que ce roman est écrit à quatre mains, le tout est vraiment fluide.
L'intrigue est prenante, j'ai aimé suivre nos quatre héros durant leur enquête. L'action et les rebondissements s'enchaînent, pour le plus grand plaisir du lecteur qui n'a pas le temps de s'ennuyer. Les dernières pages sont riches en révélations et j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve les auteurs pour la suite.

Les illustrations de Benjamin Lacombe collent tout à fait au récit et sont vraiment chouettes. Je trouve également que la couverture est magnifique. D'ailleurs, c'est ce qui a attiré mon attention sur cet ouvrage en premier lieu.

En conclusion, « Le musée des monstres, tome 1 : la tête réduite » a été une très bonne surprise. C'est un roman jeunesse à l'ambiance particulière et à l'univers très intéressant. La galerie de personnages principaux est également très réussie. J'ai hâte de lire le tome 2 !

1 commentaire:

  1. Je crois bien qu'il est dans ma wishlist ! (Tu sais que ta wishlist est trop longue quand tu ne sais même plus ce qu'il y a dessus ^^) En tout cas, il a l'air vraiment sympa.

    RépondreSupprimer