lundi 17 avril 2017

Trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge rubis

Couverture Trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge rubis
Trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge rubis
de Kerstin Gier
Editeur : Le livre de poche
Poche : 348 pages

Elle est le Rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d'abord elle n'en voit qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, c'est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu'elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s'avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions. De quoi sortir du train-train quotidien.

  • Mon avis :
Gwendolyn est une adolescente de seize ans pas tout à fait banale. En effet, elle voit des fantômes et dans sa famille, il y a des personnes qui peuvent voyager dans le temps. Sa cousine Charlotte y est préparée depuis son plus jeune âge. La vie de Gwendolyn est organisée entre sa meilleure amie Leslie, sa famille un peu particulière et ses cours au lycée. Toutefois, tout va basculer lorsqu'elle se retrouve catapultée dans le passé...

Dès les premières pages, nous plongeons de plein fouet dans cette histoire. Le roman ne déborde pas spécialement d'action, mais les rebondissements et les révélations qui jalonnent le récit captivent et font que l'on tourne les pages sans s'en rendre compte. De plus, l'écriture de l'auteur est fluide et agréable. Elle nous offre un univers original et intéressant. Certes, les voyages dans le temps ce n'est pas vraiment nouveau en littérature jeunesse (je pense à l'excellente saga « Time Riders » par exemple) mais l'auteur a su se démarquer, créer un univers avec des règles complexes et vraiment intéressantes.

J'ai passé un très bon moment en compagnie des personnages principaux. Le roman se concentre autour de Gwen, ce qu'elle vit et ce qu'elle ressent. C'est une héroïne imparfaite et maladroite, mais extrêmement attachante. Elle n'a pas "le complexe du héros" et encaisse comme elle peut toutes ces nouvelles choses qui lui arrivent, bonnes ou mauvaises. Gwen nous offre la bonne dose de courage, de rébellion et de détermination nécessaire à une intrigue plaisante.
Quant à Gideon, on a du mal à l'apprécier au début, surtout par rapport au fait qu'on le perçoit à travers les yeux de l'héroïne. Toutefois, on apprend à l'aimer au fur et à mesure qu'il change au contact de Gwen.

La galerie de personnages secondaires est également très réussie. J'ai adoré la tante Maddy, une originale très gentille. J'ai également eu un petit coup de coeur pour Mme Rossini, la couturière. Je n'oublie pas non plus Leslie, la meilleure amie de Gwen qui est toujours de bon conseil et d'un naturel optimiste.

Pour conclure, « Rouge rubis » a été une excellente surprise. C'est un roman young-adult à l'ambiance particulière qui possède un univers original et intéressant. J'ai le tome 2 « Bleu Spahir » dans ma bibliothèque et je prédis qu'il ne va pas y rester longtemps !

Un petit mot sur le film :
J'ai regardé le film à la suite de ma lecture, et j'ai beaucoup aimé. Dans l'ensemble, je trouve que le film est fidèle au récit, sauf vers la fin où j'ai eu l'impression qu'il y avait des choses en plus. Quelques raccourcis sont pris en cours d'intrigue, mais cela ne m'a pas gênée.

1 commentaire:

  1. Pff j'avais complètement oublié ce livre qui est dans ma wishlist depuis 1 million d'années (j'exagère à peine xD) Tu m'as redonné envie de le lire !

    RépondreSupprimer