samedi 13 janvier 2018

Wonder

Couverture Wonder
Wonder
de R.J. Palacio
Editeur : Pocket jeunesse
Poche : 502 pages

"Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire."
Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école. A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?

  • Mon avis (en quelques mots) :
August, alias Auggie, est un petit garçon âgé de dix ans né avec une malformation faciale. Il a subit plusieurs opérations, mais il sera toujours différent. Pourtant, à l'intérieur, c'est un jeune garçon comme tous les autres. Maintenant que les opérations vont s'espacer, il serait capable de suivre un enseignement scolaire classique, à l'école, au lieu de faire l'école à la maison avec sa mère. Au départ hermétique à cette idée, Auggie finit par accepter d'entrer au collège en classe de sixième.

Nous suivons donc Auggie dans cette aventure, à la fois terrifiante et merveilleuse. J'ai eu la gorge serrée pratiquement à chaque chapitre de ce roman. L'auteur nous offre une histoire magnifique portée par des personnages qui le sont tout autant.
Certaines scènes m'ont brisé le coeur. Les enfants peuvent se montrer vraiment cruels et cons, mais les adultes aussi et ils n'ont, à mon sens, aucune excuse. L'histoire d'Auggie m'a certes fait pleurer mais elle m'a également donnée le sourire, notamment grâce à ses superbes personnages et de beaux moments (don la fin fait partie même si elle fait un peu " bisounours").

Nous suivons l'intrigue du point de vue d'August, mais également celui de sa soeur Olivia, le petit ami de celle-ci et ses nouveaux amis au collège. Cette fresque de protagonistes nous permet de voir comment August est perçu par ses proches, de voir à quel point il illumine leur vie et à quel point il est aimé.

Auggie est un personnage adorable que j'ai adoré. Il a beaucoup d'amour et fait parfois preuve d'auto dérision, quitte à mettre certains mal à l'aise, ce qui m'a amenée à sourire un bon nombre de fois. August est donc drôle, mais aussi intelligent, attendrissant, brave, et terriblement attachant.

C'est un livre que l'on devrait faire lire à tous les collégiens pour aborder des thèmes forts et les faire réfléchir sur : le harcèlement, le handicap, la différence, l'amour, l'amitié, le pardon, le partage... 
 
 "Nous portons tous en nous, en tant qu'humains, non seulement la capacité d'être bons, mais aussi la liberté de choisir la bonté." (page 480)

1 commentaire:

  1. Je ne me souviens plus trop de ce livre, mais je l'avais beaucoup aimé aussi. Contente qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer