jeudi 29 mars 2018

Phobos : Origines

Couverture Phobos : Origines 
Phobos : Origines
de Victor Dixen
Editeur : France loisirs
Broché : 302 pages 

Ils incarnent l'avenir de l'Humanité.
Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars.
Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.
Ils dissimulent un lourd passé.
Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ?
La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ?
Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les " héros de l'espace " ?
Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu'il ne soit trop tard.

  • Mon avis (en quelques mots) :
Ce tome intermédiaire va nous permettre d'en savoir plus sur les candidats masculins. Pour moi,c'est le tome qui manquait pour en apprendre plus sur eux, pour apprendre à les connaître, ou au moins décrypter leurs comportements dans la saga par rapport à leur passé.

Nous suivons l'ensemble des candidats masculins dans les différentes étapes du casting mondial de la société Genesis. J'ai beaucoup aimé suivre chacun d'entre eux, même si j'ai aimé certains personnages plus que d'autres. J'ai particulièrement apprécié l'histoire de Tao le chinois qui m'a beaucoup touchée, ainsi que celle de Samson le Nigérian, qui m'a prise aux tripes.
L'histoire de kendji le japonais est très intéressante tout comme celle d'Alexeï le russe. Toutefois je n'ai pas ressenti d'attachement partciulier à leur histoire.
Mozart et Marcus, les deux coups de cœur de Léonore notre héroïne, sont ceux dont les histoires  m'ont le moins intéressé.

Pour moi c'est un tome intermédiaire indispensable à lire si on aime la saga. Il est intéressant de le lire après le tome 2 et avant le tome 3. En effet, on en apprend plus sur le passé de chaque candidat et ce qui les a amené à s'enrôler pour le programme Genesis. " Phobos origines " montre encore plus l'esprit tordu de Serena McBee. C'est une terrible calculatrice et manipulatrice.

En somme, j'ai beaucoup aimé ce tome intermédiaire, je le recommande chaudement à tous ceux qui lisent la saga et qui veulent en savoir plus sur les personnages masculins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire