mardi 3 janvier 2012

Eroticortex

Eroticortex de Thierry Maugenest
chez les éditions Hugo et Compagnie.


La révolution scientifique est en marche. Le professeur Carrington, nobélisable en puissance et grand manitou du laboratoire Lanxis, vient de découvrir l’aire de Dieu à l’intérieur du cortex. Cet homme est l’archétype du scientifique illuminé, capable de repousser les limites de la connaissance au-delà même de ce qu’on peut imaginer. Et bien sûr, tout cela sans se préoccuper ni d’éthique ni des conséquences parfois désastreuses que peuvent entraîner ses expériences.En attendant, si Dieu est dans le cerveau, Carrington est capable de supprimer Dieu du cerveau. Et c’est ainsi que des religieux deviennent de farouches athées et que des mécréants se transforment en grenouilles de bénitier. La thèse du professeur est simple : tout, absolument tout, est dans le cortex de l’homme. Et c’est le cortex qui a crée Dieu.

  • Mon avis :
- Avec le résumé, je m'attendais à un livre dans le genre de celui des frères Bogdanov : Le visage de Dieu. A savoir, non pas un roman, mais un livre basé sur la science. Mais non, Eroticortex est un roman :) et je dois avouer que c'est une très bonne surprise !

- L'éminent professeur Albert Carrington a découvert l'aire de Dieu dans notre cerveau. Il devient capable de modifier cette partie du cortex. Pendant ses expériences, les athées deviennent de fervents religieux tandis qu'un moine devient accro au porno.
A l'image d'un professeur foldingue, Carrington ne s'arrête pas en si bon chemin et repousse les limites de ses expériences en voulant éradiquer la connerie et les sentiments amoureux. S'attirant ainsi les foudres de plus en plus de monde.
En fait, c'est un roman très drôle ! Avec un humour particulier certes, mais j'ai adoré. Surtout la partie avec "le con" arrogant et sa transformation. Le dénouement de l'histoire est lui aussi sympathique, même si j'avais un peu deviné l'issue de tout cela.

- On apprend à connaître le professeur à travers les papotages de ses employés et les quelques interviews qu'il donne. Il a l'air d'un homme froid, distant et 100% rationnel. C'est la caricature du scientifique de labo.

- La construction du récit est vraiment très originale ! L'auteur alterne les articles de presse, les interviews, les couvertures de magasines... Sans oublier les dialogues du personnel du labo, à propos de Carrington, Ayumi son assistante, et leurs travaux. Ces employés restent toujours anonymes et grâce à eux nous avons droit à tous les ragots du labo sur le professeur. Je dois dire que c'est assez drôle.

- Merci aux éditions Hugo et Cie pour cette découverte en avant première. Le livre sort le 5 janvier ;)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire