lundi 27 février 2012

Hanz-Philibert a des histoires à raconter

Hanz-Philibert a des histoires à raconter
de Nicolas Boisnard
chez les éditions Persée.

Hanz-Philibert est un garçon charmant. Il n’évolue pas dans le même monde que vous. En décalage permanent, il a toujours une idée d’avance, ou de retard. Il a des histoires authentiques à raconter. Les thèmes abordés sont denses, souvent. Le style est badin, toujours. Cet espiègle n’a d’autres prétentions que de faire passer un agréable moment au lecteur. Une chose est sûre. Il ne vous veut que du bien.




  • Mon avis :
- Avec Hanz-Philibert a des histoires à raconter, je m'attendais à lire plusieurs récits, cependant ce n'est pas le cas. Je dirais que ce livre est plutôt un condensé des idées de l'auteur, sans vraiment de structure apparente. Ce n'est pas un mal en soi, c'est juste que je suis peu habituée à ce genre de lecture, et je n'ai pas apprécié.

- Nicolas Boisnard aborde beaucoup de thèmes variés dans ce livre. Il nous parle de couple, de séparation, de son bistrot préféré... On a également quelques lignes sur les bribes de vies de personnages qu'il rencontre (un couple à la terrasse d'un café, dans un restaurant...). L'auteur nous présente également sa vision de l'entreprise (la pyramide hiérarchique, la guerre économique, le stress...). La sexualité est également abordée.

- Les thèmes sont trop variés pour si peu de pages (seulement une soixantaine). Il en ressort un certain manque de profondeur. De plus, j'ai vraiment eu l'impression que Hanz-Philibert était un élitiste d'une grande prétention. Je dois avouer que j'ai beaucoup de mal avec ce genre de personnage.
Cependant, je pense que les adeptes de ce style contemporain pourront apprécier leur lecture. Ce n'est juste pas ma tasse de thé !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire