vendredi 22 juin 2012

Chroniques de la fin du monde, tome 2 : L'exil

Chroniques de la fin du monde, tome 2 : L'exil 
de Susan Beth Pfeffer

Lorsqu'un astéroïde percute violemment la Lune, semant le chaos dans le monde entier, Alex Morales se retrouve seul avec ses deux sœurs.
Il n'a pas dix-huit ans et doit se débrouiller dans New York, envahie par les flots. Pour chercher ses parents disparus, trouver de quoi manger, de quoi se chauffer, et simplement pour survivre, Alex sera amené à faire des choix qui changeront son destin à jamais.

  • Mon avis :
En avril dernier, j'ai été un peu déçue à la lecture du premier tome. J'ai été davantage séduite par ce second tome.
Certes, la trame de fond ne diffère pas vraiment du premier tome, mais il y a tout de même pas mal de changements. Nous ne suivons pas les mêmes personnages, le lieu où se situe l'action diffère et le style de narration n'est pas le même.

Dès le début, nous retournons au moment où l'astéroïde percute la lune. Cette fois-ci, nous nous retrouvons non pas dans une petite ville perdue (comme Miranda dans le tome 1) mais dans la ville de New York. On s'éloigne du huis-clos et cela nous donne une toute autre dimension des évènements. Nous sommes donc au coeur de la tragédie et on s’aperçoit cette catastrophe n'a pas le même impact partout.
L'auteure a su réinventer son histoire, l'améliorer, la rendre encore plus percutante et émouvante.

Certaines scènes sont très dures, sans pour autant être minutieusement décrites. On n'est pas dans le gore, mais les images viennent toutes seules se créer dans notre tête, et nous prennent aux tripes. Je pense notamment à la scène du Yankee Stadium, la première distribution de nourriture, le body shopping... sans parler de la fin !

De prime abord, Alex m'a énervée. Sa naïveté et son attitude assez désinvolte m'ont horripilée. Cependant il se révèle être l'homme de la situation pour ses soeurs Briana et Julie. Il fera tout pour les sauver, pour survivre. C'est un personnage qui évolue tout au long du roman.
Il en va de même pour Julie. Elle agit au départ comme une petite enfant gâtée, une gamine. Les épreuves qu'elle va subir vont la faire grandir en un temps record et à mon avis elle devient beaucoup plus mature que Briana qui est pourtant plus âgée qu'elle.

J'ai reproché à l'auteure d'être trop douce dans le premier tome, de faire en sorte que tout se termine toujours bien pour les personnages. Ici ce n'est pas du tout le cas et j'ai été vraiment surprise.
« L'Exil » est beaucoup plus intense, prenant, oppressant. Je n'ai qu'une hâte désormais : lire le troisième et dernier tome.

2 commentaires:

  1. Il est dans ma pal et je pense le lire bientôt, mais avec ton avis ça me donne envie de le lire encore plus vite que prévu :)

    RépondreSupprimer
  2. Je pense aussi le lire bientôt, mais surtout avant décembre ;)

    RépondreSupprimer